Vins De Bordeaux

Edition du 01/08/2017
 

Château de Côme

Top

Château de CÔME

“Le Château de Côme, nous raconte Maurice Velge, a une personnalité tout-à-fait différente du Château Clauzet.


Le terroir de la propriété est argilo-calcaire avec un encépagement moitié Merlot et moitié Cabernet-Sauvignon. Cela donne des vins extrêmement soyeux, c’est dû en partie car le Cabernet pousse sur un terroir de sable. La grande minéralité provient du Cabernet qui pousse sur le calcaire, j’ai beaucoup de sols calcaires et 50% d’excellente argile. Un terroir riche et varié qui donne un vin très élégant, gras, rond, suave et savoureux, des caractéristiques liées à cette minéralité. Côme est un Saint-Estèphe qui, pour moi, ressemble un peu à un Saint-Julien. C’est un vin que j’ai fait pour ma femme, qui l’adore d’ailleurs, c’est sans doute, le plus féminin des Saint-Estèphe. Château de Côme est un vin Bio, et, en plus, je fais une parcelle sans souffre, un vin que j’aime beaucoup. Les millésimes 2016 et 2015 ont les mêmes particularités que Château Clauzet, on retrouve des tanins soyeux, du charnu, belle expression et complexité d’arômes, un vin très velouté.  Château de Côme est un vin en finesse, en dentelle, en subtilité, très élégant, aristocratique.” La qualité des millésimes 2014 : un beau vin classique avec une structure plein, au nez de griotte confite, aux tanins intenses mais délicats, de robe grenat, tout en élégance, de bouche parfumée (fraise, épices). 2013 : tanins fondus, robe sombre, un vin tout en charme, très élégant, une très belle réussite de l’appellation dans ce millésime.  2012 : robe intense et vive, bouche équilibrée avec du fruit et une structure dense, un vin complexe, rond, aux connotations de cassis et d’humus au palais, de très bonne évolution. 2011 : c’est le premier millésime certifié Bio du Château de Côme. Un vin tout en rondeur, mêlant distinction et richesse, où se décèlent au palais des nuances de fruits noirs, avec une finale poivrée.

   

Château de Côme

Baron Velge - Directeur : José Bueno
Leyssac
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 34 16
Télécopie : 05 56 59 37 11
Email : clauzet@chateauclauzet.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT COTES-DE-BORDEAUX
e_cote-de-bordeaux.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

COTES-DE-BOURG
HAUT-MACO
MOULIN VIEUX
GRAND-MAISON
PUY D'AMOUR
HAUT-MOUSSEAU
CADILLAC
COTES-DE-BORDEAUX
MARSAN
BELLEVUE
FAUGAS
HAUTS DE PALETTE
BAVOLIER
MELIN
CRANNE
PAYRE
CASTILLON
COTES-DE-BORDEAUX
ARTHUS
BEYNAT
LAFLEUR BEAUSEJOUR
BLAYE
COTES-DE-BORDEAUX
BERTHENON
HAIE
Les GRAVES
LAGARDE
LARRAT
PONT LES MOINES
VALENTIN
GRAND MOULIN
PETIT BOYER
TERRE BLANQUE
GRAVES D'ARDONNEAU



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

COTES-DE-BOURG
(COLBERT*)
REYNAUD
LA CROIX DAVIDS
CADILLAC
COTES-DE-BORDEAUX

BRETHOUS
ANNICHE
CEDRES
GENISSON
MALLIÉ CHANTE L'OISEAU
CASTILLON
COTES-DE-BORDEAUX
HAUT-BEYNAT
(CLOS VIEUX ROCHERS)
PILLEBOIS
BLAYE
COTES-DE-BORDEAUX


LACAUSSADE SAINT MARTIN
ESPERANCE
HAUT-BACON
MAYNE-GUYON
MOINES
BERGERE-BRIMAUD

TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

COTES-DE-BOURG
CADILLAC
COTES-DE-BORDEAUX

(CARIGNAN)
CASTILLON
COTES-DE-BORDEAUX
BLAYE
COTES-DE-BORDEAUX


SEGONZAC
PETITS-ARNAUDS

> Nos coups de cœur de la semaine

Château La MOULINE


Jusqu’en février 1920, le Vicomte de Courcelles vivait avec sa famille sur le Domaine de La Mouline. C’est ensuite Ismaël Lasserre qui devint l’heureux propriétaire de ce domaine d’une superficie de 4 ha 70 ares et 37 centiares. Il l’exploitera jusqu’à son décès. Son fils André, assurera la succession et reprendra l’exploitation dans les années 40. Puis, sa fille Madeleine Lasserre, épouse de Jean Coubris en héritera dans les années 60, et ensemble, ils en assumeront la responsabilité jusqu’au 19 mars 1981. Et c’est avec passion que leur enfant Jean-Louis Coubris accompagné de ses fils Jean-Christophe et Cédric, assure la vinification pour perpétuer la tradition familiale. Ils travaillent ensemble au développement de la propriété pendant les décennies 80 et 90. A ce jour, Cédric Coubris, continue l’exploitation de 22 ha de vignes sur les 25 ha de superficie de la propriété, avec ses deux filles Lucie et Julie. “2015 et 2016, nous dit Cédric Coubris, sont deux millésimes exceptionnels qui rejoignent les 2009 et 2010. Après 2013 et 2014, très faible en volume mais avec une jolie qualité, nous avons la qualité et la quantité. Nous nous sommes même octroyés le luxe de vendanger les 4 cépages en 4 temps. Les Merlots, puis une première interruption avant de reprendre sur les Cabernets-Sauvignons, idem pour les Cabernets francs, et les Petits Verdots.” En effet, on se fait vraiment plaisir avec son très savoureux Moulis-en-Médoc Cru Bourgeois 2014, de couleur rouge sombre, de bouche dense et aromatique, chaleureux, d’une belle matière élégante, aux tanins fins et enrobés, d’une belle finale persistante, avec des connotations de pruneau et de mûre, légèrement épicé, poursuit sa belle évolution. Le 2013 se goûte très bien, parfumé (notes de cerise noire et de réglisse), de belle teinte rouge intense, marqué par des nuances de mûre et de sous-bois au palais, un vin souple mais corsé, et se débouche avec un agneau en osso bucco ou une brouillade de truffes. 

Cédric Coubris - SAS Coubris JLC
Chemin du Puy de Minjeon
33480 Moulis-en-Médoc
Téléphone :05 56 17 13 17
Email : cedric.coubris@chateaulamouline.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulamouline
Site personnel : www.chateaulamouline.com

Château de ROQUEBRUNE


Au sommet. Une propriété familiale depuis plus de 5 générations. L’encépagement se compose de 65% de Merlot, 15% de Cabernet-Sauvignon et de 20% de Cabernet franc, vendanges manuelles. Le travail régulier de la terre, dans le respect de l'environnement, est privilégié, excluant tout désherbant chimique et tout traitement chimique systémique. C'est l'observation permanente du vignoble qui détermine les interventions. La faune présente dans le vignoble atteste de l'équilibre naturel obtenu. Sur le terrain, donc, pas de désherbant chimique, l'herbe ne pousse pas parce que son vigneron travaille la terre. Il la retourne plusieurs fois par an, avec des charrues appropriées. Florent Guinjard est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout faire découvrir la diversité étonnante des vins qu'il produit sur son domaine. A la tête d'une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s'entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais pour offrir un vin haut de gamme à un prix accessible. Sa volonté : produire des vins fruités, fins très peu boisés. Sa marque de fabrique : le fruit. “D'une étendue de 11,2 ha, précise Florent Guinjard, le vignoble est regroupé autour du chai. Il est situé sur le plateau sablo-limoneux et caillouteux se trouvant au nord-est de Libourne. Nous travaillons aujourd'hui 10.5 ha, avons augmenté la capacité de notre cuverie pour pouvoir vinifier tous les raisins que nous produisons. En 2009, nous nous sommes équipés d'une thermo-régulation pour mieux maîtriser la température de nos fermentations. En 2010, pour améliorer notre qualité et être respectueux de notre récolte, nous avons acheté un nouveau pressoir. En 2012, dans une démarche écologique, nous nous équipions d'une aire de lavage, et de cuves de stockage des effluents. La même année nous remettions en état 1 ha de vignes, en l'arrachant et la replantant. D'ici un ou deux ans nous agrandirons notre chai pour pouvoir stocker toute notre production en bouteilles. En 2014, nous avons remis en état 1 ha de vignes, que nous replantons avec notre propre Merlot sélectionné. Ce millésime 2014 nous a apporté qualité et quantité : 45 hl à l'hectare, nous avons fini les premiers soutirages et ce millésime donnera toute satisfaction, dans la lignée des 2012, que nous avions particulièrement réussis.” Florent Guinjard vend en 2017 les 2011, 2012, 2014, et, en fin d'année les 2015. Il considère “le 2016 supérieur au 2015, il est fruité, équilibré, puissant sans être trop lourd, concentré. C'est un vrai gouffre d'arômes”, nous dit-il. Bien typé, son Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2014, développe des arômes de fruits macérés et d’épices, de belle teinte grenat, est dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, d’excellente évolution. Beau 2012, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de framboise et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche. Le 2011, ample et riche au nez comme en bouche, est d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin, dense, parfait sur un filet d’agneau. Superbe 2010, aux notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, d'excellente évolution. Dans la lignée, le 2009, typé, de couleur soutenue, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez complexe de cassis et d’épices, associe rondeur et structure.

Florent Guinjard
6, route des Galvesses
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 74 08 92
Télécopie :09 79 94 86 30
Email : chateauderoquebrune@lalande-pomerol.com
Site personnel : www.chateauderoquebrune.com

Château Saint Estèphe


Coup de cœur pour ce Saint-Estèphe Château Saint-Estèphe 2014, qui développe un bouquet complexe où s’entremêlent des notes de cassis et de cannelle, harmonieux, riche et parfumé, un vin très équilibré et de belle matière, à savourer sur un coq au vin ou un filet d'agneau aux échalotes confites. Le 2013, souple et charnu à la fois, est un vin bien typé comme il se doit, aux notes de pruneau et de truffe, de couleur soutenue, avec des nuances de fruits cuits en bouche. Le 2012, typé, fin et corsé à la fois, finement épicé, est un vin harmonieux et puissant, savoureux en finale, où dominent des senteurs de cassis, de griotte et d’épices. Le 2011, avec ces notes très caractéristiques de fumé et de pruneau, aux tanins harmonieux, est élégant au palais, charpenté, de bouche dense, bien fondue, où s’entremêlent des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse en finale. On propose également les millésimes 2013 et 2014 du Saint-Estèphe Château Pomys. Le 2014 est tout en couleur et en matière, avec ces petites notes de poivre, de groseille et d’humus, aux tanins équilibrés et savoureux à la fois, un vin d’excellente évolution. Le 2013, de bouche fine mais charnue, de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins fondus, bien persistant.

Arnaud SA
Leyssac
33180 Saint-Estèphe
Téléphone :05 56 59 32 26
Télécopie :05 56 59 35 24
Email : vignobles.arnaud@orange.fr
Site personnel : www.chateaustestephe.com

DOMAINE L'ENTRE DEUX MONDES


Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, qui s'est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, vinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques. “Mon objectif premier, dit Jean-François Moniot, est de produire un vin que j’aime et que je puisse avoir du plaisir à partager entre amis. Ma ligne de conduite est l’apprentissage et le respect d’un terroir et d’un lieu, pour élaborer un vin sincère et authentique.” Un vrai coup de cœur pour ce Bordeaux Supérieur cuvée Azur 2010, médaille d'Argent Vins Bios, cuvée spéciale de Merlot, un vin ayant de la charpente tout en conservant une jolie rondeur, avec des notes de fruits surmûris, parfait avec un rôti de magrets de canards ou une dinde farcie au boudin blanc.  Le Bordeaux Supérieur 2012 Bio (80% Merlot, le reste en Cabernet-Sauvignon), est de jolie robe, bouqueté, au nez de petits fruits rouges frais, de très bonne charpente, aux tanins équilibrés, très charmeur. Excellent 2011, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d’humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche puissante, ample, aux tanins soutenus et souples à la fois, très savoureux Le 2010 est plus riche, bien sûr, parfumé et persistant, aux tanins équilibrés, et mêle une charpente certaine à une jolie souplesse au palais, de bonne garde comme le 2009, avec ces notes de fruits mûrs d’épices et d’humus, aux tanins fermes, de bouche puissante. Il y a encore son Bordeaux Supérieur Adélaïde 2011 Bio, bien élevé, riche mais fin, très parfumé, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, harmonieux, un joli vin à déboucher sur des rognons de veau grillés.

Jean-François Moniot
49, chemin de l'Escarderie
33141 Villegouge
Téléphone :06 08 05 62 47 et 05 57 24 39 60
Télécopie :05 57 84 55 40
Email : moniot@wanadoo.fr
Site : lentredeuxmondes
Site personnel : www.lentredeuxmondes.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château PONTAC-MONPLAISIR


Une belle propriété familiale de 16 ha, depuis des générations.
Ce Pessac-Léognan blanc 2014, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe brillante et limpide, de bouche savoureuse avec des nuances de miel et de pêche mûre, idéal sur des noix de Saint-Jacques aux raisins ou des huitres chaudes à la bretonne (20,50 €). Même prix pour le 2013, ample et persistant, de robe dorée, avec des notes de rose et d’aubépine, élégant et persistant, de bouche délicate.
Le Pessac-Léognan rouge 2012, ample au nez comme en bouche, est typé et charpenté, de couleur pourpre, où dominent les épices et les pruneaux, avec une finale savoureuse.

Jean et Alain Maufras
20, rue Maurice Utrillo
33140 Villenave d'Ornon
Tél. : 05 56 87 08 21 et 06 09 28 80 88
Fax : 05 56 87 35 10
Email : contact@pontac-monplaisir.fr
www.pontac-monplaisir.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine de la SOLITUDE


Écrin de sérénité en bordure des landes girondines, le domaine abrite un couvent de religieuses depuis plus de 150 ans. L'histoire du Domaine de la Solitude remonte en effet à 1820, année où Pierre Bienvenu Noailles, prêtre du diocèse de Bordeaux acquit cette propriété pour en faire le lieu de vie de toute la Sainte Famille de Bordeaux. Ce grand humaniste voulut faire de cette maison une terre d'accueil, aussi bien pour les membres de la communauté religieuse que pour les laïcs.
Afin de mieux se consacrer à son activité spirituelle, l'ordre de la Sainte Famille a confié en 1993 l'exploitation du vignoble à la famille Bernard. Olivier Bernard a opté pour une gestion “Grand Cru” du domaine. Les vendanges sont faites à la main par tris successifs : 3 passages comme à Chevalier. Des investissements importants ont été réalisés: pressoir pneumatique, cuves thermo-régulées en acier inoxydable, chai à barriques... Son terroir se compose d'un sol gravelo-sableux reposant sur une couche d'argile assez compacte : il est le résultat d'alluvions apportées par la Garonne il y a de cela environ 2 millions d'années (fin de l'ère tertiaire, époque Villefranchienne). Le vignoble est composé de 7 ha de vignes blanches et 28 ha de vignes rouges. La densité de la plantation est de 6600 pieds/ha. Les vignes blanches se répartissent entre le Sauvignon 65% et le Sémillon 35%. Le vignoble rouge comporte les trois cépages classiques du bordelais, à savoir 50% de Cabernet-Sauvignon, 35% de Merlot et 15% de Cabernet franc. Les engrais sont exclusivement d'origine organique et les corrections administrées par parcelle.
Savoureux Pessac-Léognan rouge 2011, au nez intense où s’entremêlent les fruits mûrs et l’humus, un vin bien charnu, avec des tanins présents et savoureux, de très bonne évolution. Le 2010, d’une couleur profonde, riche et subtil à la fois, complet, avec des tanins soyeux, avec des arômes de sous-bois et de groseille, est d’une très belle finale en bouche, d’excellente évolution. Le 2009, aux tanins bien présents mais enrobés, est un vin très équilibré, au nez intense, de très bonne bouche dense, où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, mêlant structure et charnu, et se débouche sur des noisettes d'agneau aux flans de légumes ou un filet de bœuf duchesse. 
Le Pessac-Léognan blanc 2011, suave et persistant, aux notes florales complexes (rose, acacia…), est très équilibré, fondu au palais. Le 2010, avec ce bouquet unique d’agrumes frais, d’un bel or pâle brillant, est d’un bel équilibre, d’une très bonne acidité, d’une belle fraîcheur persistante, est un vin classique, tout en bouche comme le 2009, qui mêle richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des connotations de noisette et d’abricot sec, est d’une grande persistance au palais.

Olivier Bernard

Château ADAUGUSTA


Un petit domaine créé en 2006 par un couple de vignerons-artisans passionnés par le vin et animés par la recherche de la perfection. Le nom “Adaugusta” vient de la devise latine “Ad Augsuta per Angusta” (on atteint les sommets qu’au prix de grands efforts).
Cela donne ce Saint-Émilion GC 2012, au nez de violette et de sous-bois, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles et intenses de kirsch et de fruits rouges surmûris, aux tanins puissants mais bien fondus, très harmonieux (17,50 €).

Gérard et Catherine Canuel
1 lieu dit Grand Sable
33330 Saint hippolyte
Tél. : 05 47 84 06 76 et 06 84 20 25 20
Email : contact@chateauadaugusta.fr
www.chateauadaugusta.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016

 




DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU PONT LES MOINES


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


HENRY NATTER


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHATEAU BECHEREAU


CHARLES SCHLERET


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE GUIZARD


SCEA CHATEAU DAVID



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales