Vins De Bordeaux

Edition du 01/11/2016
 

CHATEAU BOURSEAU, une belle philosophie familiale

Référence

Château BOURSEAU

“Nous sommes deux frères à travailler ensemble sur la propriété, nous raconte François-Xavier Gaboriaud, et représentons la troisième génération à la suite de notre grand-père et notre mère Véronique Gaboriaud. Nous travaillons dans leur continuité en suivant les principes inculqués, en essayant toujours d’améliorer la qualité de nos vins, c’est une philosophie familiale".


Mon frère Jérôme est responsable de la partie technique et je m’occupe plus particulièrement de la commercialisation. Nous tendons tous les deux à produire le meilleur vin possible dans les conditions les plus naturelles possibles. Nos vins sont très typés, très traditionnels de Bordeaux. Ce sont des vins comme on les aime, bien équilibrés et fruités avec de l’élégance et une belle persistance en bouche. Nos vignes sont plantées sur de jolies croupes sablo-graveleuses, nous sommes situés à l’entrée du village de Lalande-de-Pomerol, nos sols ressemblent à ceux du plateau de Pomerol tout proche. Le vignoble de 10 ha, dont l’âge moyen est 45 ans, se compose de 75% de Merlot et 25% de Cabernet franc, est très ancien, et connu comme l’un des meilleurs de Lalande de Pomerol. Le chai datant de 1960 fut entièrement rénové en 2002. La vinification se déroule en cuves Inox de petits volumes permettant des sélections précises. L’élevage se fait en barriques de chêne, renouvelées par tiers chaque année. Nous faisons de petites macérations à froid pour les fermentations alcooliques. Nous avons la chance de posséder de petites cuves Inox, ce qui nous permet de vinifier “en parcellaire”, donc avec beaucoup de précision, ce qui est très utile au moment des assemblages. Nous effectuons de nombreux remontages, le vin est choyé, c’est une petite production “cousue main”, si je puis dire. Nous mettons le vin à vieillir dans des fûts de chêne de 300 litres, afin qu’il ne prenne pas trop le bois, juste ce qu’il faut pour lui apporter un peu de structure sans masquer les arômes de fruits rouges et noirs (framboise, cassis) et d’épices que l’on retrouvent dans nos vins, c’est leur caractéristique, c’est l’effet terroir.”
Qualité des millésimes 2013 : il se révèle être très délicat, avec beaucoup de finesse. Notre élevage en barriques de 300l et un plus faible pourcentage de bois neuf pour privilégier les arômes du vin et moins de notes boisées, nous a permis de conserver la fraîcheur et la délicatesse de ce millésime. 2012 : de belles couleurs, une belle acidité, un vin très élégant, tout en finesse aux arômes de fruits rouges bien mûrs. L’élevage de 12 mois apporte beaucoup de complexité au vin sans masquer le fruité, les tanins sont très soyeux, des vins de moyenne garde entre 5 à 10 ans, on pourra se faire plaisir rapidement. 2011 est un millésime très réussi également, d’une belle acidité, un vin qui promet beaucoup, il fait penser aux 2008 et 2009. 2010 : l’année parfaite, très belle couleur, très beau fruit, belle acidité, très charnu, très bel équilibre, très bon potentiel de vieillissement.

   

CHATEAU BOURSEAU, une belle philosophie familiale

Véronique et François-Xavier Gaboriaud

33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone : 05 57 51 52 39
Télécopie : 05 57 51 70 19
Email : chateau.bourseau@wanadoo.fr





> Le palmares des vins


SAINT-EMILION SATELLITES
e_saint-emilion-sat.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
BÉCHEREAU
CHEVALIER-SAINT-GEORGES
ROUDIER
GRAND-CORMIER
VIEUX CHÂTEAU SAINT-ANDRÉ
LA FLEUR GRANDS-LANDES
VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
JURA PLAISANCE
PIRON
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

HAUT-SAINT-CLAIR
CHÊNE-VIEUX
VAISINERIE
BRANDA
GUIBOT
LA GRAVE LES ROCHERS

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

GRENIÈRE
MACQUIN
MOULIN DE GRENET
POITOU
TOUR DE GRENET
TOUR DU PAS SAINT-GEORGES
La CLAYMORE
LA PERRIÈRE
HAUT-PIQUAT
LA JORINE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
VIEILLE TOUR MONTAGNE
PUYNORMOND
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

BEL-AIR
DURAND-LAPLAGNE

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

DUMON-BOURSEAU
CROIX DE CHOUTEAU



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

(ERMITAGE GARENNE)
GONTET-ROBIN

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

(VIEUX-BUSQUET)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château de VALOIS


Un vignoble de 8,22 ha (âge moyen des vignes 35 ans, 77 % Merlot, 19 % Cabernet franc, 3 % Cabernet-Sauvignon et 1% Malbec). En Bio depuis 2015. Coup de cœur pour ce Pomerol 2012, où se développent des connotations de mûre, de groseille et de fumé, corsé mais velouté, avec cette bouche puissante en finale, aux nuances de fruits mûrs et de notes toastées. Le 2011 dégage des notes de framboise et de prune, riche en couleur, et mêle finesse et structure, aux tanins soyeux mais présents, de bouche ample. Remarquable 2010, charnu, aux tanins souples et équilibrés, de belle couleur, bien parfumé, aux notes de sous-bois et de griotte, structuré, fondu, de très bonne garde comme le 2009, complexe, avec des arômes de fruits noirs, d’épices, un vin très harmonieux, de bouche ferme, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante. Le 2008, très classique, très parfumé, associe couleur et matière, à dominante de fruits frais et d’humus.  Goûtez leur Saint Emilion Grand Cru Château Leydet Valentin 2012, mêlant charpente et saveurs, au nez complexe à dominante de prune, de framboise et de musc, aux tanins présents, de bouche ample avec cette saveur d’épices persistante.

Vignobles Leydet
Rouilledinat
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 19 77
Télécopie :05 57 51 00 62
Email : frederic.leydet@wanadoo.fr

Château SAINT AHON


Propriété de Charles de Montesquieu au XVIIIe siècle, le Château Saint Ahon, est l’un des cinq derniers domaines viticoles de la commune de Blanquefort, établi sur 40 ha, dont 31 de vignes, l’ensemble situé à 25 minutes du centre de Bordeaux. En 2003, Nicolas et Françoise Chodron de Courcel choisissent de quitter Paris avec leurs enfants pour s’installer à Saint Ahon et redessiner un avenir à la propriété dans le contexte bien engagé de la crise viticole. Depuis l’été 2011, le Château Saint Ahon ouvre définitivement ses portes à l’œnotourisme avec “La Petite Boutique de Saint Ahon”, une boutique de vins et d’épicerie fine, et “Les Jardins de Mirabel”, un parcours œno-ludique au coeur de la propriété. Ces deux activités viennent compléter et parfaire l’offre oenotouristique déjà existante. Aujourd’hui, le château compte deux nouveaux gîtes et une aire de stationnement de camping-car ! Le domaine est conduit en agriculture raisonnée depuis 2005 et se trouve encore aujourd’hui dans une phase de restructuration profonde et qualitative. En effet, les porte-greffes et cépages sont choisis en fonction des différentes typicités de sols. En 2013, la certification Haute Valeur Environnementale niveau 3 vient récompenser tous ces efforts en matière d’agriculture raisonnée. “Millésime 2013 : petite quantité et sélection drastique expliquent un millésime agréable, harmonieux, fin, raconte Nicolas de Courcel. Pour le 2014, les assemblages ont commencé, il démarre son élevage en barriques. Qualité et quantité sont réunies, bel équilibre, harmonieux.” En effet, ce Haut-Médoc Cru Bourgeois 2013, de bouche charnue et poivrée, est de robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, tout en charme. Beau 2012, de bouche riche et harmonieuse, aux nuances fruitées et épicées, aux tanins mûrs et pleins, classique et puissant, élégant, avec de la matière. Savoureux 2011, médaille d’Argent au concours de Paris, ample, tout en bouche, une réussite, aux arômes puissants de fruits noirs et de sous-bois. Remarquable 2010, médaille d’Or au Concours de Paris, beau vin de robe pourpre, bien volumineux, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, classique et concentré, alliant finesse et structure, de garde.

Françoise et Nicolas De Courcel
57, rue Saint-Ahon
33290 Blanquefort
Téléphone :05 56 35 06 45
Télécopie :05 56 35 87 16
Email : info@saintahon.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateausaintahon
Site personnel : www.saintahon.com

Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


“Nous avons encore à la vente des 2009 et 2010 mais surtout des 2011, 2012 et 2013, nous précise le chaleureux Jean-François Janoueix. Ce 2013 séduit surtout par son équilibre, ce sont des vins charmeurs, d’un prix abordable, nous avons récolté très peu et nous perdons de l’argent, ils me font penser au 2007, personne n’en voulait au début, et maintenant, on m’en réclame encore, ce sont des vins faciles à boire, à des prix intéressants. - Château Le Castelot 2013, médaille de Bronze au Concours général agricole de Paris et médaille de Bronze au Féminalise, dégage une bouche pleine, des tanins suaves avec une touche de boisé toasté, un vin enchanteur. - Château Haut-Sarpe 2013 : médaille d’Argent Concours général agricole Paris 2015 et médaille Or Féminalise : bouche pleine et onctueuse, tanins élégants et soyeux, belle longueur accompagnée par des notes boisées délicates. - Château Vieux Sarpe 2013, qui est le second vin du Château Haut-Sarpe : bouche ronde, à la structure tannique tendue, le vin possède une jolie longueur. - Château La Croix Pomerol 2013, médaille d’Or au Féminalise 2015 : bouche suave, savoureuse, élégante et précise. - Château La Croix-Toulifaut 2013, certifié en culture Biologique, médaille d’Argent concours Féminalise 2015, bouche ronde, aux tanins fondus. - Château Le Prieuré 2013 : un joli Pomerol à la bouche gourmande, aux tanins soyeux.” En effet, on se fait vraiment plaisir avec ce Pomerol Château La Croix-Toulifaut 2013, pour lesquellles, en effet, les sélections ont permis de réussir ce vin de robe pourpre, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en persistance. Très savoureux 2012, d’une belle couleur grenat, tout en puissance et finesse, avec de la matière, des arômes de fruits rouges surmûris présents et complexes. Très beau 2010, de belle robe rubis intense, très équilibré, riche et subtil au nez comme en bouche, aux nuances de fruits macérés et de sous-bois, est vraiment remarquable. Beau 2009, charmeur, généreux, coloré, au nez dominé par l’humus et la fraise des bois, de couleur rubis profond, charnu, riche, ample et structuré, d’une belle finale. Le 2008 est très parfumé, ample, d’une grande harmonie avec des arômes de fruits surmûris, d’épices, de cuir. Goûtez également le Saint-Émilion GCC Château Haut-Sarpe 2012, de robe pourpre et soutenue, d’une très belle charpente, avec des nuances de griotte et de fumé, un vin dense, très corsé, long, séduisant, prometteur. Le Château Haut-Sarpe, aménagé en côte et en bordure du plateau calcaire, est l’un des plus anciens et l’un des plus justement réputés de Saint-Émilion. Cet édifice de grand style, avec son pavillon central inspiré du Trianon, a belle allure; il est conforme à l’esprit de ce vin, Grand Cru Classé, et très représentatif de l’essor viticole de Saint-Emilion au début du siècle et de la tradition de qualité que symbolisent, aujourd’hui comme hier, les enfants et les petits-enfants de Marie-Antoinette et de Joseph Janoueix. Le 2012 est remarquable, à la fois dense et souple, aux senteurs de fruits mûrs, de bouche séduisante. Le 2011, de belle couleur rouge grenat, au nez de fruits rouges croquants (framboise, groseille, cassis), avec des nuances épicées, est un vin soyeux, avec beaucoup d’élégance.  Il y a encore le Saint-Emilion GC Château Vieux-Sarpe 2012, riche et parfumé, classique et savoureux, au nez intense et frais, où dominent les fruits et les épices, de belle robe pourpre, d’excel­lente bouche. Le 2011, marqué par la cerise confite et le musc, est tout en bouche, suave, coloré. Le Saint-Emilion GC Câteau le Castelot 2012, chaleureux, de couleur rubis, riche et élégant, tout en bouche, est bien épicé, avec des notes de groseille.

Jean-François Janoueix
37, rue Pline Parmentier - BP 12
33506 Libourne
Téléphone :05 57 51 41 86
Télécopie :05 57 51 53 16
Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
Site personnel : www.josephjanoueix.com

SCEA CHATEAU DAVID


Un domaine sur sol de sables graveleux. Le vignoble de 13 ha est composé de 50% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot. Vinification selon les méthodes traditionnelles médocaines, et vieillissement de 12 à 18 mois en fûts de chêne. Le nouveau propriétaire, Thierry Kerdreux, à une réelle volonté de travailler dans une culture plus raisonnée tout en gardant toute l’équipe du domaine qui a une grande expérience et connaissance de ces vins. Voilà un excellent Médoc 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franc, typé et de couleur profonde, parfait avec, par exemple, un navarin de souris d'agneau ou des tendrons de veau aux champignons et à la tomate.  Joli 2011, de robe sombre, c’est un vin aux tanins veloutés, de bouche dense, au bouquet complexe. Beau 2010, de belle teinte pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise, bien charnu comme il le faut. Le 2009, de couleur pourpre intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, allie concentration aromatique et souplesse, et poursuit son évolution. Excellent 2008, aux tanins très élégants mais fermes également, marqué par son terroir, gras et persistant, intense en arômes comme en structure, avec ces nuances de cassis et de sous-bois et de réglisse, un vin de charpente souple et structurée.

Thierry Kerdreux
40, Grande Rue
33590 Vensac
Téléphone :05 56 09 44 62
Télécopie :05 56 09 59 09
Email : chateaudavid@vinsdusiecle.com
Site : chateaudavid


> Nos dégustations de la semaine

Château SAINT AHON


Propriété de Charles de Montesquieu au XVIIIe siècle, le Château Saint Ahon, est l’un des cinq derniers domaines viticoles de la commune de Blanquefort, établi sur 40 ha, dont 31 de vignes, l’ensemble situé à 25 minutes du centre de Bordeaux. En 2003, Nicolas et Françoise Chodron de Courcel choisissent de quitter Paris avec leurs enfants pour s’installer à Saint Ahon et redessiner un avenir à la propriété dans le contexte bien engagé de la crise viticole. Depuis l’été 2011, le Château Saint Ahon ouvre définitivement ses portes à l’œnotourisme avec “La Petite Boutique de Saint Ahon”, une boutique de vins et d’épicerie fine, et “Les Jardins de Mirabel”, un parcours œno-ludique au coeur de la propriété. Ces deux activités viennent compléter et parfaire l’offre oenotouristique déjà existante. Aujourd’hui, le château compte deux nouveaux gîtes et une aire de stationnement de camping-car !
Le domaine est conduit en agriculture raisonnée depuis 2005 et se trouve encore aujourd’hui dans une phase de restructuration profonde et qualitative. En effet, les porte-greffes et cépages sont choisis en fonction des différentes typicités de sols. En 2013, la certification Haute Valeur Environnementale niveau 3 vient récompenser tous ces efforts en matière d’agriculture raisonnée.
“Millésime 2013 : petite quantité et sélection drastique expliquent un millésime agréable, harmonieux, fin, raconte Nicolas de Courcel. Pour le 2014, les assemblages ont commencé, il démarre son élevage en barriques. Qualité et quantité sont réunies, bel équilibre, harmonieux.”
En effet, ce Haut-Médoc Cru Bourgeois 2013, 60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot, de bouche charnue et poivrée, est de robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, tout en charme (13,50 €, il les vaut bien). Beau 2012, de bouche riche et harmonieuse, aux nuances fruitées et épicées, aux tanins mûrs et pleins, classique et puissant, élégant, avec de la matière (14 €). Savoureux 2011, médaille d’Argent au concours de Paris, ample, tout en bouche, une réussite, aux arômes puissants de fruits noirs et de sous-bois. Remarquable 2010, médaille d’Or au Concours de Paris, beau vin de robe pourpre, bien volumineux, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, classique et concentré, alliant finesse et structure, de garde, à prévoir sur des grenadins de veau chasseur ou une entrecôte à la moëlle.
Goûtez le Haut-Médoc Colbert Cannet 2012, 50% Cabernet-Sauvignon et 50% Merlot, élevage pendant 10 à 12 en cuves, aux arômes de fruits rouges mûrs dominants, de bouche ronde et ample soutenue par de jolis tanins, est un vin classique et bien charpenté (7,90 €).

Françoise et Nicolas De Courcel

Château FONROQUE


Le Château est le berceau saint-émilionnais de la famille Moueix, acquis en 1931 par Jean et Adèle, arrières grands-parents d'Alain Moueix, exploitant de cette jolie propriété viticole. En 1979, la gestion du domaine est confiée aux Établissements Jean-Pierre Moueix. L'entretien du vignoble se fait alors sur la base d'un programme de replantation régulier assorti de drainages. Au cuvier, l'introduction d'une gestion méticuleuse des fûts ainsi que la rigueur des assemblages constituent des apports qualitatifs importants. Alain Moueix se voit confier la gestion de la propriété familiale en 2001. En 2005, l'ensemble du vignoble passe à la biodynamie. “La biodynamie est un état d'esprit qui cherche à respecter le vivant, explique Alain Moueix. Celle-ci fait prendre conscience du potentiel de son vignoble et permet de mieux l'exprimer. Ainsi, elle aide l'homme à s'effacer devant son terroir, ce qui est une belle récompense. Elle est exigeante, mais elle donne beaucoup.”
17,6 ha sur plateau calcaire et côte argilo-calcaire, 85% Merlot et 15% Cabernet Sauvignon.
Dégusté sur place, ce Saint-Émilion GCC 2014, Merlot très majoritaire, 85%, et Cabernet franc, 30 à 35% de barriques neuves, est un vin puissant, solide, structuré, corsé, au nez de petits fruits rouges mûrs et de cuir, avec des tanins riches et veloutés à la fois. Le 2013 est excellent, marqué par son terroir argilo-calcaire, finement bouqueté, avec cette bouche tendue, ample, où se décèlent des connotations de griotte, de fraise et d’épices aux papilles (24,50 e). 
Le 2012 est gourmand, de couleur rouge sombre, fin, avec des arômes de cerise et de chocolat, une note réglissée, d’une finale persistante, très distingué, avec un joli potentiel d’évolution. Le 2011 est plus souple, de couleur rubis soutenu, corsé au nez comme en bouche, avec ses notes de fraise des bois surmûrie, tout en complexité aromatique, aux tanins ronds mais présents, parfait aujourd’hui sur un poulet aux amandes ou des côtes de veau grand-mère. 
Très beau 2010, tout en couleur et en matière, au nez riche de framboise mûre, dense et gras, d’une jolie concentration, de belle garde. Dans la lignée, le 2009, d’une texture très généreuse, est un grand vin dense, complexe, aux nuances de kirsch.

Alain Moueix

Château LAFLEUR-BEAUSEJOUR


Une exploitation familiale de 10 ha depuis plusieurs générations. Le nom de la propriété est le Château Lacarés, emprunté au ruisseau qui longe les derrières des chais récupérant les eaux de pluies des coteaux avant de se jeter dans la Dordogne.
Coup de cœur pour ce Castillon Côtes de Bordeaux Château Lafleur Beauséjour 2014, pur Merlot, où dominent les groseille et l’humus, associant puissance et finesse, un vin charnu, aux tanins soyeux, à prévoir, par exemple, sur un sauté de veau et de rognon à la crème ou des côtelettes d'agneau aux aubergines frites, notamment.

Le Castillon Côtes de Bordeaux Château Lacarès 2012, Cabernet franc et Merlot, sol sableux et argilo-calcaire, cuvaison 15 à 25 jours avec remontages quotidiens, pressurage doux et lent à l'aide d'un pressoir vertical à cages bois, élevage 18 à 24 mois avant la mise en bouteilles... un vin ample, parfumé, charpenté comme il se doit, au nez subtil et intense, avec des notes de cerise mûre, de griotte et de sous-bois, de bouche fondue et puissante à la fois, d’excellente évolution, parfait avec des rognons de veau à la bordelaise ou un jarret de veau aux cèpes séchés.

Nathalie et Hervé Largeteau
6, avenue de la Bourrée
33350 Saint-Magne-de-Castillon
Tél. : 05 57 40 03 18
Email : herve.largeteau@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015

 



Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château BROWN


Château HOURTIN-DUCASSE


Château BOSSUET


Château LASCOMBES


Château VALENTIN


Château LAFLEUR du ROY


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château LUCHEY-HALDE


Domaine de BAVOLIER


Château THURON


Château LAUDUC


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château TROTTE VIEILLE


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château CHENE-VIEUX


Château des GRAVIÈRES


Château HAUT-CALENS


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château LESTAGE-DARQUIER


Château PLINCE


Château BOURSEAU


CLOS DES LUNES


Château BOUTILLON



HENRY NATTER


CHATEAU DE GUEYZE


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE PIERRE GELIN


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE DE LA VALERIANE


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU TOULOUZE


CHATEAU MONT-REDON


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales