Vins De Bordeaux

Edition du 05/03/2019
 

Jacques et Thierry Capdemourlin

Famille

Château BALESTARD La TONNELLE


Pour Thierry Capdemourlin, le 2017 est un millésime à faible production, de petits rendements à cause du gel. Pas sur l’ensemble des propriétés, nous avons eu moins de vin au Château Cap de Mourlin et au Château Roudier mais pas au Château Ballestard-La-Tonnelle, fort heureusement… On peut dire que l’on ne s’en sort pas trop mal. Nous trouvons en les goûtant, alors qu’ils sont à l’élevage, qu’il y a une belle qualité. En 2016, les rendements étaient nettement plus élevés, c’est un très grand millésime, un vin très riche, gourmand, plein, un vin exceptionnel de très grande qualité. Le 2015 est aussi un millésime exceptionnel, avec du volume, du gras, un vin très généreux. En effet, poursuit Jacques Capdemourlin, le 2015 a beaucoup de mâche, c’est un vin équilibré d’une belle ampleur. Les 2015 et 2016 ont chacun leur propre personnalité, ce sont deux grands millésimes. Le 2016 promet beaucoup, c’est un vin très équilibré, bien typé terroir, un vin soyeux, d’un bon potentiel de garde, et, qui offre aussi en bouche, une très agréable fraîcheur aromatique.

   

Jacques et Thierry Capdemourlin

Jacques et Thierry Capdemourlin

33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 74 62 06

Email : info@vignoblescapdemourlin.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château LAFON


Le Château ainsi qu'une partie du vignoble sont enclavés dans les vignes du Château d'Yquem. Vignoble de 12 ha. Les vins collectionnent les récompenses. Superbe Sauternes cuvée Désir 2011, d'une très jolie concentration aromatique, de bouche savoureuse aux notes d'abricot bien mûr et de miel d'acacia, d'une longue finale. Le 2009, subtil, persistant, où l'on retrouve des notes franches de grillé, de brioche et de fruits confits, dense et distingué à la fois, est très fin, de garde. “Nous produisons cette cuvée depuis 2006, elle provient d'une sélection très stricte de la vendange. Nous avons choisi une parcelle de 30 ares vieille de 50 ans située au pied du Château d'Yquem. Le raisin y est vendangé très tardivement, ce qui donne un vin très concentré aux arômes de fruits confits. Nous en produisons très peu et cette cuvée vieillit en barriques neuves.” Le Sauternes 2015, terroir de croupes graveleuses sur sous-sol argileux, vieilles vignes, 98% Sémillon, 2% Sauvignon, élevage 12 mois en fûts de chêne, de robe jaune doré, alliant puissance et structure, aux arômes de fruits confits et d’épices, est d’une longue finale complexe.  Le 2014 est à dominante de fleurs blanches et de brioche, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche. Le 2013 est de bouche souple mais persistance, avec des nuances d’abricot confit, au nez comme au palais. Excellent 2011, aux senteurs subtiles, avec des notes de fruits jaunes confits, onctueux. Le 2010, médaille d'Argent au concours de Bordeaux, sent le pain grillé, les fleurs fraîches et la pêche jaune, avec cette nuance de fruits confits persistante, de très belle évolution. Goûtez le Château Nauton, une exploitation acquise en 2005. Les vignes sont situées sur un sol graves limoneuses sur sous-sol argilo-calcaire sur la commune de Fargues-de-Langon, non loin du Château Rieussec. Le 2014, dominé par sa finesse aromatique et une matière bien présente, est un vin onctueux, très parfumé (coing, abricot confit). Le 2011, qui dévoile ces notes subtiles où s'allient les fruits blancs mûrs et le pain brioché, a eu la médaille d’Or au Concours de Bordeaux.

Olivier Fauthoux
EARL Fauthoux
33210 Sauternes
Téléphone :05 56 63 30 82 et 06 80 00 53 94
Email : olivier.fauthoux@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaulafon.fr

Domaine de GRANDMAISON


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. La vigne est présente depuis longtemps au Domaine de Grandmaison : dès le XVIIIe siècle, Monsieur de Belleyme, Ingénieur cartographe du Roi Louis XV, mentionne notre crû alors appelé Barreyre. Au fur et à mesure des époques, la production de vin s’est parfois interrompue, (à cause du gel, du phylloxéra), et a parfois fait place à la polyculture. Grandmaison a aussi fait office de maison de campagne. François Bouquier, qui avait dû quitter son Cantal natal au début du vingtième siècle, y fit quelquefois les vendanges et acquit le domaine en 1939, quand il sut qu’il était à vendre. Puis, à partir de 1970, Jean (son fils) et son épouse Françoise reconstituèrent le vignoble et entreprirent la construction de l’actuel cuvier. Grandmaison entrait alors à nouveau en production. Depuis 1988, c’est François (leur fils) qui vinifie et avec son épouse Mayi, tous deux se consacrent à la propriété familiale depuis 1993. François Bouquier nous dit avoir été atteint par le gel à 90%, les 10% restants sont de très bonne qualité, et ce 2017 sera une année réussie avec un bel équilibre, mais il n'aura pas le panache du 2016. Les ventes en 2018 s'orientent pour les rouges vers les 2013, 2014 et 2015, et les blancs 2016 et 2017. Chaque année, renouvellement de certaines parcelles et changement de matériel, si nécessaire. Chez les Bouquier, nous rappelle-t-il, toujours la même devise : 1 seul vin rouge, 1 seul vin blanc ! Coup de cœur pour ce beau Pessac-Léognan rouge 2015, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes de mûre et d’humus, bien charnu comme il se doit, de très bonne charpente, aux tanins harmonieux, un vin distingué, ample, de bouche pleine. Le 2014, au nez de violette et de sous-bois, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles et intenses de fruits rouges surmûris, aux tanins amples mais bien fondus, est très harmonieux.  Excellent 2013, savoureux, aux notes de groseille et d’humus, mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Le 2012 est de jolie couleur soutenue, bien charnu, tout en nuances aromatiques (fruits macérés, épices), de robe foncée, de bouche complexe où dominent la prune, le cuir et les sous-bois, aux tanins doux, avec une finale très persistante. Le 2011, de couleur intense aux reflets noirs, est un vin généreux, avec des arômes de fruits rouges et d'épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant, idéal sur des noisettes d'agneau aux flans de légumes ou un filet de veau en croûte de cèpes. Remarquable 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d’épices, gras, aux tanins très équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Le 2008, de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale. Remarquable Pessac-Léognan blanc 2016, gras, dense, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, de bouche suave, mêlant finesse et persistance. Le 2015, au nez délicat, aux connotations d’agrumes et de fleurs blanches, est tout en élégance. Excellent 2014, aux nuances de fleurs, finement poivré, gras mais nerveux, très bien équilibré, de bouche parfumée et ample, quand le 2013 est un vin sec mais suave, de jolie robe dorée, très rond, très fruité, de bouche puissante et persistante, aux notes d’amande et pêche. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

François et Mayi Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr

Château BOIS CARRÉ


Vignoble de 6 ha (50% Merlot, 50% Cabernet-Sauvignon), planté sur des croupes caillouteuses, sablo-argileuses et argilo-calcaires. Voilà un excellent Médoc 2015, médaille d’Or au concours de Mâcon, qui développe des arômes de fruits mûrs, classique de ce millésime, le vin est corsé, aux tanins denses et bien équilibrés, à la bouche parfumée (prune, épices), il faut attendre un peu pour profiter de son potentiel. Le 2014, alliant rondeur et charpente, marqué par la prune et la griotte, légèrement poivré comme il le faut en finale, à ouvrir sur une côte de bœuf flambée ou une épaule d'agneau braisée. Le 2013 est de bouche intense et dominé par la mûre, alliant souplesse et intensité aromatique. Beau 2012, aux tanins mûrs et fermes à la fois, de bouche parfumée (fraise des bois), riche et fondue, au nez où se mêlent la truffe et l’humus, charnu comme il se doit, de jolie garde mais que l’on peut déjà apprécier avec une selle d'agneau en persillé de truffe ou un ragoût de bœuf.

David Renouil
1, rue de Mazails
33340 Saint-Yzans-de-Médoc
Téléphone :05 56 09 08 12 et 06 08 68 45 61
Email : vanessadavid33@hotmail.fr

CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire et dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). On est bien au sommet avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2014, une référence, très équilibré, de bouche ample où dominent les fruits mûrs (prune, framboise), de jolie robe pourpre, un vin qui allie souplesse et structure, à attendre un peu pour profiter de tout son potentiel. Très beau 2012, charnu, très savoureux, aux notes de groseille et d’humus caractéristiques, qui mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Le 2011 développe des notes épicées, au nez complexe où dominent les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, bien représentatif de ce très joli millésime, parfait avec un pigeon braisé ou un bœuf à la ficelle. Le 2008 de robe grenat, riche, au nez intense, est complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution. Goûtez leur Moulin Saint-Clair 2015, qui dévoile des notes de violette et de mûre, riche en couleur, classique, alliant finesse et structure, de très bonne évolution. Savoureux 2014, au nez de petits fruits rouges, aux tanins fondus mais bien présents, un vin riche et très aromatique, d’une belle harmonie.

Yannick et Andréa Le Menn

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Télécopie :05 57 74 51 50
Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr
Site : chateauhautsaintclair
Site personnel : www.chateauhautsaintclair.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château TRONQUOY-LALANDE


Appartient à la famille Bouygues. ?Tronquoy-Lalande est l?une des plus anciennes propriétés à Saint-Estèphe, un vignoble implanté avant 1815, c?est la deuxième propriété créée sur l?appellation après Calon Ségur. Le nom de Tronquoy a pour origine le nom de l?ancien propriétaire, malgré sa prononciation difficile en anglais, nous avons décidé de le conserver. Le terroir est composé de graves, un peu plus grasses qu?à Montrose. Les vignes entourent le château. Il y a 30 ha de vignes dont 25 ha en production.
?Nous avons entamé une conversion en Bio, nous dit Hervé Berland. Cela se passe très bien et nous encourage à poursuivre la démarche. Le terroir est très drainant à Tronquoy-Lalande : une très épaisse couche de grosses graves de 10-12 m, mélangée à de l?argile, c?est idéal pour permettre à la vigne de s?adapter aux différents évènements climatologiques, pluie ou sécheresse. En général, ici, les vins sont d?une belle qualité homogène. Le vin est assez tannique tout en étant soyeux à la fois, belle expression du fruit grâce à la forte proportion de Merlot dans l?encépagement 55 %, Cabernet-Sauvignon 35%, Cabernet franc et 7% de Petit Verdot, qui apporte cette touche épicée si reconnaissable dans les vins de Tronquoy et qui ?booste? les arômes du vin. L?élevage du vin dure environ 12 mois dans 1/3 de bois neuf. C?est un choix, délibéré car, la totalité en barriques neuves durcirait le vin. Nous avons le désir de produire des vins qui ont du charme, séduisants dans leur jeunesse. Les vins de Saint-Estèphe ne manquent jamais de tanins, c?est une des particularités de cette appellation. Les vins sont assez charpentés, structurés. Nous n?avons pas de soucis au château Tronquoy-Lalande pour parvenir à maturité complète des raisins, et c?est un atout majeur.
Dans la trilogie 2014, 2015 et 2016, le 2014 est le moins complexe. C?est un millésime très typé Saint-Estèphe, avec peut-être un peu moins de rondeur que les 2015 et 2016. Ce 2014 est bien structuré, charmant avec une bonne aptitude au vieillissement. Le 2015 est un millésime avec une belle structure, une grande finesse et de la complexité. Le 2016 combine parfaitement le fruit, la puissance, la finesse et l?élégance, c?est un vin très accompli. Le 2017 est une année précoce, les vendanges ont été réalisées entièrement au mois de Septembre, une floraison en Mai, une véraison avec 15 jours d?avance, un beau mois d?Août avec un déficit de pluie. Les pluies de début septembre ont été salutaires car la vigne manquait d?eau, on en aurait peut-être préféré un peu moins? Les 10 premiers jours de Septembre ont eu un effet intéressant car cela a freiné la concentration des baies de raisins et on revient sur des équilibres d?alcool plus classiques bordelais. Ce 2017 est un vin bien équilibré, et, de ce fait, nous avons perdu 1° d?alcool, ce qui est une très bonne nouvelle car, pour nos vins de Bordeaux, ce n?est pas la course à la concentration, nous préférons les vins plus équilibrés qui ont de la fraîcheur, de l?élégance. Le 2017 sera bien typé Bordeaux avec un joli fruit.?
Ce Saint-Estèphe 2015, 55% Merlot, 37% Cabernet-Sauvignon, 6% Petit Verdot, 2% Cabernet franc, charmeur et racé, très séduisant, mêle concentration aromatique et souplesse, un vin aux senteurs de griotte mûre, coloré, de bouche soyeuse et persistante avec ces nuances de fumé́ caractéristiques, toujours très fin. Le 2014, 56% Merlot, 37% Cabernet-Sauvignon, 6% Petit Verdot et 1% Cabernet franc est un vin très élégant, toujours fin et fruité́, très parfumé, dont l?élevage de 25% de bois neuf bien inté́gré donne cette longue persistance en bouche. Le 2013, 52% Merlot, 38% Cabernet Sauvignon, 8% Petit Verdot, 2% Cabernet franc, aux notes de cerise bien mûre et de sous-bois, de belle robe intense, très équilibré au nez comme en bouche, est un vin à dominante d?élégance, qui allie charpente et rondeur. Le 2012 est très parfumé (épices, réglisse...), corsé, concentré, aux tanins fermes et ronds à la fois, trè̀s persistant en bouche.
Le 2011, d?un rouge profond, est un vin volumineux en bouche, élégant et complexe, très charnu, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d?épices, un grand vin très équilibré, de bouche dense où l?on retrouve les fruits cuits (cassis, groseille, mûre) et l?humus, avec cette finale subtilement poivrée qui fait tout son charme. ?En 2011, nous précise Yves Delsol, nous n?avons pas eu de grêle, fait des rendements très corrects, cela est dû aux terroirs de Tronquoy Lalande où nous avons un pourcentage d?argile assez élevé, ainsi la vigne ne souffre pas de stress hydrique. Les Cabernets étaient très jolis, l?assemblage du 2011 est composé de 47% de Cabernet, 42% de Merlot et 11% de Petit Verdot.?
Grand 2010, très typé, d?un beau rouge foncé, dense, on est séduit par de jolis arômes de fruits noirs (mûre, cassis), des notes poivrées dues à la proportion de Petit Verdot dans l?assemblage. Très belle structure et volume en bouche enveloppés par des tanins soyeux avec une finale très persistante.

Famille Bouygues - Gérant : Hervé Berland - Directeur Technique : Yves Delsol

33180 Saint-Estèphe
Tél. : 05 56 59 61 05
Email : chateau@tronquoy-lalande.com
www.tronquoy-lalande.com


Château HAUT POUGNAN


Les vignobles s'étendent sur les coteaux de la rive droite de la Garonne, sur de superbes terroirs argilo-calcaires et graveleux. Les pentes Est et Sud abritent les vignobles de vins rouges, les versants Ouest restent le domaine des vins blancs. Les vins rouges sont issus de Merlot (50%), Cabernet-Sauvignon (40%) et Cabernet franc (10%), et les blancs, de Sauvignon (70%), Sémillon (25%) et Muscadelle (5%).
Le Bordeaux rouge 2012 est très agréable, au nez dominé par le cassis et la framboise, bien corsé comme il le faut, vraiment très abordable (4,80 €). Très joli Entre-Deux-Mers 2013, au nez subtil dominé par les fleurs blanches (aubépine), de bouche fruitée et persistante (4,60 €), tandis que le Bordeaux Sauvignon blanc 2010 est de robe jaune clair, avec ces notes de pomme fraîche, rond et bouqueté, à déboucher sur une crème de courgettes au persil.

Jean Guéridon

33670 Saint-Genès-de-Lombaud
Tél. : 05 56 23 06 00
Email : haut.pougnan@gmail.com
www.haut-pougnan.fr


Château CHANTEMERLE


Cette propriété familiale compte une quarantaine d'hectares de vignes.
Excellent Médoc Cru Bourgeois 2015, 60% Cabernet-Sauvignon, 35% Merlot, 3% Petit Verdot, 2% Cabernet franc, élevé 12 mois en fûts de chêne, très équilibré, aux arômes d?épices, de violette et de poivre, un vin alliant une charpente tannique à une rondeur en bouche persistante, d?une très jolie finale. Le 2014, de couleur grenat, aux tanins équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau, est un vin riche et de très bonne garde. 
Le Médoc Château les Trois Manoirs rouge 2015, 55% Cabernet-Sauvignon, 35% Merlot, 5% Malbec, 3% Petit Verdot, 2% Cabernet franc, élevé 12 mois en barriques, de couleur grenat intense, ample et parfumé, aux connotations de petits fruits mûrs (cassis, mûre) et d?humus, est un vin corsé, avec une bouche puissante et persistant, à prévoir avec un gigot d'agneau rôti au four ou une côte de bœuf marchand de vin.
Goûtez encore leur Médoc Château Lestage Chevillon 2015, 50% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, et 5% Petit Verdot, élevé 12 mois en fûts de chêne, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes épicées, aux tanins bien équilibrés, charnu et concentré.

Vignobles Cruchon et Fils
2, route de Vendays
33340 Gaillan-Médoc
Tél. : 05 56 41 69 71
Fax : 05 56 09 30 08
Email : contact@vignoblescruchon.fr
www.chateauchantemerle.com



> Les précédentes éditions

Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017

 



Château BALESTARD La TONNELLE


Château La GALIANE


Château CANON-CHAIGNEAU


Château TROTTE VIEILLE


Château des MOINES


Château La ROSE-POURRET


Château Les GRAVES


Château PONT LES MOINES


Château La FLEUR CRAVIGNAC


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Château HAUT-MARBUZET


Château TRONQUOY-LALANDE


Château BOUSCAUT


Château PLANTIER ROSE


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Domaine de CHEVALIER


Château de VIMONT


Château HENNEBELLE


Château DESMIRAIL


Château HAUT-BERGERON


CLOS DES LUNES


Château La MOULINE


Château VALENTIN


Château LASCOMBES


Château FONTESTEAU


Château LAUDUC


Château LAFON


Château de CHANTEGRIVE


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Château FILHOT


Château MAYNE LALANDE


Clos du PÈLERIN


Château HAUT-LAGRANGE


Château DARIUS



CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE ALAIN MICHAUD


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


CHAMPAGNE GREMILLET


DOMAINE GOURON


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales