Vins De Bordeaux

Edition du 09/06/2020
 

Château HAUT-MARBUZET

Sommet

Château HAUT-MARBUZET

Qualité est ma vérité


“Un vin n’a de génie que le génie de son terroir”, aime préciser Henry Duboscq. On pourrait donc penser que les hommes ne servent à rien, poursuit-il. À Haut-Marbuzet ce n’est pas tout à fait le cas. Le terroir de Saint-Estèphe donne des vins austères, virils et agressifs alors, que, par tempérament, je suis un homme volubile, extravagant et caressant. Ainsi, pour produire un vin que j’aime et qui me ressemble, je me suis battu “bec et ongle” contre ce terroir pour produire le plus marginal des Saint-Estèphe, c’est-à-dire, et cela m’a souvent été reproché, un vin séducteur dès sa mise en bouteilles, alors que ce n’est pas le style d’un Saint-Estèphe classique. J’ai dompté mon terroir par des méthodes de vinification qui me sont propres, et dont j’ai été un peu le pionnier. Le logement intégral du vin en barriques de chêne renouvelées tous les ans. J’avais découvert qu’un vin en barrique neuve puisait dans son contenant une onctuosité parfumée qui masquait l’agressivité traditionnelle venue du terroir. J’ai donc fait des recherches d’associations de différents chênes, sachant que, pour le bois aussi, l’influence du terroir apporte des saveurs différentes, selon les origines des chênes. C’est ainsi, que j’ai découvert que les chênes de l’Allier à forte chauffe, donnaient à mon vin ces notes empyreumatiques très caractéristiques. Je me suis rendu compte que les chênes de la forêt de la Nièvre apportaient ces légères notes toastées et un rien mentholé. Les chênes de la forêt de Tronçais à forte chauffe apportaient, eux, des notes de violette, de cassis et de framboise. Ainsi, l’association de ces différents chênes, et en fonction des millésimes, par leur vigueur tannique, donnaient au vin, une complexité très intéressante et gommaient, dans leur jeunesse, l’austérité et la rigueur des vins de Saint-Estèphe. On aurait pu penser, que le terroir était brimé, faussé par ces ajouts de chêne, c’était une erreur, car, après vieillissement, on se rend compte que l’influence des hommes et les techniques disparaissent, le terroir reprenant le dessus. Au bout de 4-5 ans, les tanins un peu virils de Saint-Estèphe dans leur jeunesse sont atténués, sont féminisés, comme quoi, le temps finit toujours par amenuiser les virilités les plus excessives. Château Haut-Marbuzet 2017 : sans avoir les degrés de perfections de 2015 et 2016, il nous fait retrouver les jolies notes du 2012 avec un nez éloquent, des fruits charnus finement compotés, des senteurs chaudes sans lourdeur ni mollesse. Château Haut-Marbuzet 2016 : comme toujours, l’extraction modérée privilégie l’élégance contre la puissance. Néanmoins, l’ensemble rappelle la perfection des 2010. Derrière un nez dominé par la violette et le moka, le vin est plein et velouté, sa présentation révèle une belle matière profonde dominée par une juste maturité de raisins. Le tout, confère une élégance rare, corolaire d’une noblesse évidente qui se manifeste par un prolongement d’éternité. Je n’hésite pas à appeler ce 55e millésime de ma production, “la beauté du monde” ! Château Haut-Marbuzet 2015 : il fait partie des très beaux millésimes à Haut-Marbuzet. Une maturité phénolique remarquable associée à une maturité technologique maîtrisée, (degré moyen de 13,5°). C’est un grand vin de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de grande garde.”

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de GRANDMAISON


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. La vigne est présente depuis longtemps au Domaine de Grandmaison : dès le XVIIIe siècle, Monsieur de Belleyme, Ingénieur cartographe du Roi Louis XV, mentionne notre crû alors appelé Barreyre. Au fur et à mesure des époques, la production de vin s’est parfois interrompue, (à cause du gel, du phylloxéra), et a parfois fait place à la polycultureGrandmaison a aussi fait office de maison de campagne. François Bouquier, qui avait dû quitter son Cantal natal au début du vingtième siècle, y fit quelquefois les vendanges et acquit le domaine en 1939, quand il sut qu’il était à vendre. Puis, à partir de 1970, Jean (son fils) et son épouse Françoise reconstituèrent le vignoble et entreprirent la construction de l’actuel cuvier. Grandmaison entrait alors à nouveau en production. Depuis 1988, c’est François (leur fils) qui vinifie et avec son épouse Mayi, tous deux se consacrent à la propriété familiale depuis 1993.
“Nous présentons à la vente en 2020, les Pessac-Léognan rouge 2015 et 2016, et en blanc les Pessac-Léognan2018 puis 2019, nous précise François Bouquier. Pour nous, les vendanges 2019 ont bénéficié d’un climat très favorable, elles ont commencé le 9 Septembre pour se terminer le 6 Octobre, état sanitaire parfait, excellente récolte quantitative en rouge, un peu moins en blanc. Le 2019 est un vin charnu, riche, complexe, des degrés alcooliques importants, expressif, bien équilibré aussi bien en blanc qu’en rouge, il ressemblerait d’après nous, au 2009 mais avec moins d’opulence.” Fidèle à lui-même, ce Pessac-Léognan rouge 2016 est une réussite, développant des tanins mûrs, un vin savoureux, charmeur, à la fois riche et souple, très équilibré, au bouquet intense avec des notes de sous-bois, de groseille et de cerise mûre, de bouche ample. Beau 2015, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes de mûre et d’humus, bien charnu comme il se doit, de très bonne charpente, aux tanins harmonieux, un vin distingué, ample, de bouche pleine. Le 2014, au nez de violette et de sous-bois, tout en couleur, avec en bouche ces notes intenses de fruits rouges surmûris, aux tanins amples mais bien fondus, il est très harmonieux. Superbe Pessac-Léognan blanc 2018, riche, très floral, très parfumé, d’une longue finale, avec des nuances de pamplemousse et de pain grillé. Remarquable 2016, gras, dense, ample, aux nuances de pomme et de fruits secs, de bouche suave, mêlant finesse et persistance. Le 2015, au nez délicat, aux connotations d’agrumes et de fleurs blanches, est tout en élégance.

François et Mayi Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr

Château VIEUX RIVALLON


D'une superficie de 20 ha, le Château est situé sur la commune, au pied du coteau, à l'ouest de la cité médiévale, sur un sol tantôt silico-argileux, tantôt silico-calcaire. Splendide Saint-Émilion GC Cuvée Charles 2016, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue, aux tanins bien enveloppés. Superbe 2015, il est gras et corsé, d'une grande finesse, au nez subtil où dominent la prune, le cuir et la griotte cuite, aux tanins denses, d'une jolie finale, de belle évolution. Très bien vinifié, ce Saint-Émilion GC 2016, de teinte soutenue, au nez où dominent les fruits rouges à noyaux mûrs, un vin dense et finement tannique. Excellent 2015, 60% Merlot, 35% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon et Pressac, vieilles vignes âgées de 35 ans en moyenne, de jolie robe grenat intense, avec ce bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, est riche et rond, de bouche pleine. Le 2014, aux connotations de prune macérée et d’épices, ample, charnu, est bien classique de ce joli millésime, et vous l’apprécierez dès aujourd’hui, notamment, avec un filet de bœuf au foie gras ou une pintade.

Alexandre Plocq - Scea Bouquey Rivallon
3, Le Rivallon
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 35 27
Email : chateauvieuxrivallon@orange.fr
Site personnel : www.chateau-vieux-rivallon.com

Château D'ARRICAUD


L’origine du domaine est très ancienne et nous devons son aspect actuel au Comte Joachim de Chalup. Il entra chez les mousquetaires gris en 1772, devint conseiller du Roi en 1783, puis Président du Parlement de Bordeaux. Incarcéré sous la Terreur au château-prison de Cadillac, puis libéré, il fût nommé premier Président de la Cour Royale d’Angers sous la Restauration. Le domaine fût l’objet d’agrandissements avec des cé́pages de choix. Depuis trois générations, la famille Bouyx-Trénit, très attachée à ce terroir et à son histoire, œuvre pour le mettre en valeur. Aujourd’hui, Isabelle Labarthe poursuit avec passion les mêmes objectifs. Le vignoble sétend sur 23 ha d’un seul tenant. Sa partie haute est recouverte d’un manteau de graves typiques argileuses, en bas de pente affleurent les sols rouges argilo-calcaires à̀ astéries. La propriété vient d'acquérir la certification HVE (Haute Valeur Environnementale). “Magnifique vendange 2018, se réjouit Isabelle Labarthe, de jolis Merlots, très beau Cabernet, se sera un vin sur la fraîcheur, le fruit avec du gras, extrêmement équilibré, une valeur sûre. Je développe l’accueil et la réception au château sur rendez-vous, c’est l’occasion de profiter de sa terrasse et d’un magnifique panorama sur le sauternais et les coteaux de Garonne.” Voilà un remarquable Graves rouge Grand Vin 2016, au nez où dominent le cassis mûr et les sous-bois, riche en couleur comme en matière, avec une touche épicée, bien prometteur. Dans la lignée, le 2015, corsé, épicé, très harmonieux, riche en couleur, il est typé, de belle robe soutenue, aux notes de sous- bois et de mûre, bien charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...) au palais. Le Graves rouge Réserve du Comte 2015, est charpenté, élégant, aux tanins denses, est coloré et intense au nez comme en bouche (griotte, fumé...), un vin puissant, charmeur, avec de la matière. Excellent Graves blanc 2017, très aromatique, d’une belle longueur, qui allie richesse aromatique et persistance en bouche, avec des notes de narcisse et de noix, particulièrement séduisant, comme le 2016, d’une jolie complexité d’arômes où l’on retrouve des nuances de citron et de genêt, franc et distingué. Très joli Liquoreux 2011, avec cette bouche souple, tout en subtilité d'arômes, de teinte doré́e, aux nuances de fruits bien mûrs, d'une belle ampleur.

Isabelle Labarthe

33720 Landiras
Téléphone :05 56 62 51 29
Email : chateaudarricaud@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-darricaud.fr

CHATEAU DE ROQUEBRUNE


Florent GUINJARD est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout, faire découvrir la diversité étonnante des vins qu'il produit sur son domaine. A la tête d'une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s'entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais pour offrir un vin haut de gamme à un prix accessible. Sa volonté : produire des vins fruités, fins très peu boisés. Sa marque de fabrique : le fruit. Découvrez ce Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2016, vraiment superbe, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus, charpenté, aux tanins mûrs, de bouche puissante et savoureuse, et d'excellente garde. Il en est de même pour son 2015, au nez de cerise mûre, avec des senteurs de groseille et de cuir, est un vin généreux et harmonieux, de robe carmin intense, et développe une bouche persistante avec ces notes d’épices et de myrtille, aux nuances de fumé. Le 2014, a des arômes de fruits macérés et d’épices, une belle teinte grenat, un vin dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, d’excellente évolution. Beau 2012, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de framboise et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche. Le 2011, ample et riche au nez comme en bouche, est d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin. Superbe 2010, aux notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, et se savoure sur une selle d'agneau aux blinis d'estragon ou une oie aux champignons.

Florent Guinjard
6, route des Galvesses
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 74 08 92
Email : chateauderoquebrune@lalande-pomerol.com
Site : chateauderoquebrune
Site personnel : www.chateauderoquebrune.com


> Nos dégustations de la semaine

Château de PRESSAC


Le Château de Pressac surplombe un tertre situé plein sud à Saint-Étienne-de-Lisse, à l?est de Saint-Émilion. La propriété s?étend sur 41 ha d?un seul tenant, dont 36 de vignes.
Ce Saint-Émilion GC Château de Pressac 2016, élevage durant 20 mois dont 18 mois en barriques, charnu et concentré, est riche en matière, aux tanins denses, complet, tout en bouche, avec des nuances de cassis, de truffe et de moka, de garde (40€). Agréable Saint-Émilion GC Château Tour de Pressac 2016, le Second Vin, élevé également durant 20 mois dont 18 mois en barriques, d?une belle couleur rubis profond, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d?épices et de vanille, c?est un vin ample (20€).

Dominique et Jean-François Quenin

33330 Saint-Étienne-de-Lisse
Tél. : 05 57 40 18 02
Email : contact@chateaudepressac.com
www.chateaudepressac.com


Château La MOULINE


Jusqu?en février 1920, le Vicomte de Courcelles vivait avec sa famille sur le Domaine de La Mouline. C?est ensuite Ismaël Lasserre qui devint l?heureux propriétaire de ce domaine d?une superficie de 4 ha 70 ares et 37 centiares. Son fils André, assurera la succession et reprendra l?exploitation dans les années 40. Puis, sa fille Madeleine Lasserre, épouse de Jean Coubris en héritera dans les années 60, et ensemble, ils en assumeront la responsabilité jusqu?au 19 mars 1981. Et c?est avec passion que leur enfant Jean-Louis Coubris accompagné de ses fils Jean-Christophe et Cédric, assure la vinification pour perpétuer la tradition familiale. A ce jour, Cédric Coubris, continue l?exploitation de 22 ha de vignes sur les 25 ha de superficie de la propriété, certifiée HVE (Haute Valeur Environnementale) depuis 2017.
?En suivant ma certification HVE, nous dit Cédric Coubris, j?ai commencé le biocontrôle, en 2018, qui est encore plus draconien en termes de restriction sur les produits à utiliser dans les vignes, par exemple, la Bouillie Bordelaise est interdite en biocontrôle. Le but de cela est de ne plus du tout avoir de résidus nocifs sur les raisins et ainsi d?avoir des raisins les plus sains possibles en utilisant des produits naturels. Le principe est de permettre à la vigne de se défendre d?elle-même face aux différentes attaques qu?elle peut subir pendant son cycle végétatif.?
Grande réussite pour ce Moulis-en-Médoc Cru Bourgeois 2016, riche en couleur, corsé, complexe, harmonieux, qui sent bon les fruits mûrs à noyau et les sous-bois, de bouche opulente aux connotations épicées, un vin de belle charpente, de garde, bien sûr, comme le 2015, de robe intense, au nez complexe, c?est un vin ample, persistant, structuré, bien corsé, ample en bouche, aux nuances de cassis et de poivre, aux tanins fondus mais présents à la fois.
La cuvée L?Eminence de la Mouline 2016, une sélection des plus belles baies de la vendange et élevée dans 100% de barriques neuves, où s?entremêlent les saveurs de sous-bois et de groseille, de couleur pourpre, de bouche dominée par les épices (cannelle) et les fruits rouges cuits, dense, tout en finesse et distinction. Le 2015 est de couleur pourpre intense, a des tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices?), un vin alliant puissance et finesse, gras et intensité, idéal sur un chapon rôti ou une terrine de faisan aux fruits secs.
Goûtez aussi le Listrac de la Mouline, constitué par l'ensemble d'une parcelle, il est tout en souplesse, tout en fruité, très séduisant comme le Charme la Mouline, avec ces connotations de fruits surmûris et d?épices, c?est un vin de très bonne bouche, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux.
Agréable Cheval la Mouline, une nouvelle marque du Château La Mouline qui met en avant l'emblème de la propriété, aux arômes de fruits mûrs (cerise noire) et d?épices (cannelle), légèrement poivré, riche et coloré, de belle teinte pourpre.
Quant au Domaine de Lagorce de la Mouline, il est dominé par le cassis mûr, la violette et l?humus, de bouche ample.

Cédric Coubris - SAS Coubris JLC
Chemin du Puy de Minjeon
33480 Moulis-en-Médoc
Tél. : 05 56 17 13 17
Email : cedric.coubris@chateaulamouline.com
www.vinsdusiecle.com/chateaulamouline
www.chateaulamouline.com


Château HAUT BAILLY



> Les précédentes éditions

Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018

 



Château LAUDUC


Château ORISSE du CASSE


Château de ROQUEBRUNE


Château LAFLEUR du ROY


Château DAVID


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château VOSELLE


Château BOIS CARRÉ


Château BEYNAT


Château D'ARRICAUD


Château LANIOTE


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Château de PASQUETTE


Château DEVISE d'ARDILLEY


Château LASCOMBES


Château HAUT-MACÔ


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château La MARZELLE


Château FONTBONNE


Château BÉCHEREAU


Château LAFARGUE


Domaine de CHEVALIER


Château FONROQUE


Château CASTERA


Château VALENTIN


Château Les GRAVES


Domaine de VIAUD


Château PLINCE


Clos RENÉ


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château de VIMONT


Château La MOULINE



CLOS TRIMOULET


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHATEAU PONT LES MOINES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales