Vins De Bordeaux

Edition du 24/07/2018
 

Clos des Lunes

Top

CLOS DES LUNES

“Nous avons commencé avec 12 hectares en 2011, nous raconte Olivier Bernard, et avons vendangé cette année plus de 70 hectares.


Très gros succès : nous avons déjà vendu tout le millésime 2014 Clos des Lunes, et cette année, nous allons produire 250 000 bouteilles d’une qualité top. Le secret de ce succès : ces Sémillons qui s’épanouissent sur ces grands terroirs ont une grande minéralité, une fraîcheur exceptionnelle. Ce cépage, qui entre à 70% dans l’assemblage, offre à la fois la fraîcheur mais aussi la rondeur, le charme. Le Sémillon est un cépage gourmand qui donne un peu de gras au vin tout en étant vif. Ces vins produits à base de Sémillon à Sauternes sont très particuliers, je n’ai jamais goûté cela ailleurs. Ils plaisent beaucoup aux consommateurs car ils sont généreux et charmeurs. Nous venons de reprendre deux propriétés à Barsac, dont un Cru Classé en 1855. Nous allons donc produire du Sauternes Château Suau, et au Clos des Lunes en 2015. Quant au blanc sec, il existe trois cuvées : Clos des Lunes Lune d’Or (cuvée d’exception avec nombre limité de bouteilles), Clos des Lunes Lune d’Argent (la Grande Cuvée); Clos des Lunes Lune Blanche, élaborée en cuves. Lune d’Or et d’Argent sont élevées en barriques.”

   

Clos des Lunes

Olivier Bernard

33850 Léognan
Téléphone : 05 56 64 16 16
Télécopie : 05 56 64 18 18
Email : olivierbernard@domainedechevalier.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château BOUTILLON


“J’ai repris le projet passionnant de mon grand-père Louis Filippi qui a créé cette propriété dans les années 1960, nous raconte Anne-Sophie Gillet. Nous avons sorti deux nouvelles étiquettes, une, pour le Bordeaux Supérieur élevé en fûts de chêne, où l’on retrouve le blason du château et, sur l’autre étiquette, celle du Bordeaux élevé en cuve Inox, une stylisation du château. J’ai apposé sur les deux étiquettes une maxime que j’ai retrouvée sur les bouteilles produites par mon grand-père en 1970, “versez doucement, c’est là l’authenticité”. J’ai eu beaucoup de chance de produire trois grands millésimes de suite. Nous avons obtenu la certification Terra Vitis, une démarche écologique qui me tenait à cœur. Pour la vendange 2016, nous avons aussi investi dans un pressoir vertical “à l’ancienne”, un petit pressoir italien qui nous a permis de vraiment gagner en qualité pour les vins de presse. Le raisin est moins écrasé, cela donne plus de finesse aux vins. En 2017, au Château Boutillon, nous dit Anne-Sophie Gillet, le gel a sévi sur les Cabernets avec une perte de 30%. Les Merlots, eux, n'ont pas souffert. Après le gel, nous avons eu une période de sécheresse, d'où concentration d'arômes, l'on retrouve un fruité s'apparentant aux fruits de la passion, une belle structure et une couleur intense. Ce millésime “exceptionnel”, précise-t-elle, se rapprocherait du 2015 par son intensité aromatique. L'année 2017 a été également, pour nous, le début d'une vinification sans sulfites. A partir de Juin, nous proposerons à la vente Luigi 2016 (100% Merlot, élevé en fûts de chêne, âge des vignes 38 ans), le Bordeaux Supérieur 2016, boisé, et le Rosé Cuvée Manou 2017, qui développe des arômes gourmands de framboise, de fraise. Une nouveauté cette année : un Cabernet franc 2016 qui sera en édition limitée. Nous sommes toujours certifiés Terra Vitis. Elle peut être satisfaite de son superbe Bordeaux Supérieur Luigi 2015, “Luigi” en hommage à son grand-père, étiquette noire et or, très élégante, élevé en fûts de chêne, qui associe finesse et structure en bouche, un vin charnu, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins présents et harmonieux, riche en couleur. Le 2014, au nez complexe, où dominent le cassis mûr et les épices, est un vin puissant et harmonieux, avec beaucoup de structure, de charpente élégante. Tout en charme, le Bordeaux rosé cuvée Manou 2017, de très belle teinte, tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée, idéal, par exemple, sur des crevettes flambées ou un tajine de veau aux fèves et artichauts. Le Bordeaux Supérieur 2016, pur Merlot, est de couleur pourpre, de belle charpente, où dominent les épices et le pruneau, un vin charmeur, tout en souplesse.

Anne-Sophie Gillet

33540 Mesterrieux
Téléphone :05 56 71 41 47 et 07 81 31 64 95
Email : contact@chateau-boutillon.fr
Site personnel : www.chateau-boutillon.fr

Vignobles GASSIES-GAUTEY


Domaine de 40 ha. Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs, pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers. L’ensemble du vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d’une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne se prolongeant dans le sous-sol. Fermentation à l'ancienne à l'air libre, élevage 3 ans en cuves. Leur fils, Olivier, est le gérant depuis le début de l’année, et compte bien développer l’activité commerciale, dans le but de perpétuer la tradition familiale, pour la quatrième génération. Remarquable Bordeaux rouge cuvée Passion 2012, 80% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, 5% Malbec, chaleureux, de bouche persistante aux nuances de fumé et de prune caractéristiques, de belle évolution. Beau 2011, riche, coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et de sous-bois, de bouche chaleureuse, finement épicée en finale, parfait sur un gigot d'agneau rôti au four ou une côte de bœuf marchand de vin. Le Bordeaux Supérieur rouge L’Or Rouge 2011, au nez de violette et de sous-bois, est tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles et intenses de kirsch et de fruits rouges surmûris, de bouche pleine, un vin d’excellente évolution comme le Bordeaux Supérieur rouge 2011. très parfumé (framboise, groseille, cassis), un vin qui allie distinction et structure, de belle base tannique, légèrement épicé en finale. Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2014, de couleur grenat intense, ample et parfumé, aux connotations de petits fruits mûrs (cassis, mûre) et d’humus, est un vin corsé mais souple comme il le faut. Quant au Bordeaux rosé Fleur du Mayne 2016, il a une très jolie robe, un vin tout en subtilité, de bouche fine, aux arômes de fruits rouges frais et de rose, d’une jolie finale parfumée.

Michel, Françoise et Olivier Gautey
Le Masson
33420 Moulon
Téléphone :05 57 84 52 44
Email : vignobles.gassies.gautey1@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudumasson

Château PENIN


Un domaine de 45 ha de vignes, mené passionnément par Patrick Carteyron, cinquième génération. Le vignoble se situe sur des terrains de graves très localisés, entre le plateau calcaire et la zone de palus. C'est une terrasse caillouteuse du quaternaire apportée par le fleuve, constituée de sables rouges et de galets roulés par la Dordogne depuis le Massif Central, dont l’épaisseur varie de 5 à 8 m, un territoire pauvre propice à la vigne. Très beau Bordeaux Supérieur Les Cailloux 2014, 100% Merlot, au bouquet très développé avec des nuances épicées, un vin complet, de très jolie bouche où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide. Le Bordeaux Natur rouge 2016, toujours pur Merlot, vinifié et conservé sans ajout de soufre, aux senteurs de fruits noirs mûrs avec des notes de musc, aux tanins amples et très équilibrés, allie structure et charme. Il y a également ce Bordeaux rouge Cabernet franc by Château Penin 2016, de couleur intense, souple et vigoureux à la fois, avec ces nuances de groseille et de cannelle, légèrement fumé en finale, et le Bordeaux Supérieur Grande Sélection 2014, 100% Merlot, est d’un équilibre soyeux, complexe, avec ces senteurs de fruits rouges bien mûrs et une touche de cannelle très caractéristique.  Son Saint-Émilion Grand Cru Château La Fleur Penin 2015, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, vignes âgées de 35 à 70 ans, à la robe profonde, aux nuances de cuir et de myrtille, est d’une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, des notes fondues en finale, idéal, notamment, sur un jarret de veau aux cèpes ou des cailles rôties.  Il y a encore le Château Penin Tradition 2015, le Château Penin blanc 2016, tout en bouche, le Château Penin rosé 2017, fruité, aux notes de framboise, franc et persistant, et ce très séduisant Clairet 2017, gourmand et souple, franc, parfait à l’apéritif ou sur une quiche.

Patrick Carteyron
39, impasse de Couponne
33420 Génissac
Téléphone :05 57 24 46 98 et 06 07 43 15 74
Email : vignoblescarteyron@orange.fr
Site personnel : www.chateaupenin.com

CHATEAU LA MOULINE


Jusqu’en février 1920, le Vicomte de Courcelles vivait avec sa famille sur le Domaine de La Mouline. C’est ensuite Ismaël LASSERRE qui devint l’heureux propriétaire de ce domaine d’une superficie de 4 hectares 70 ares et 37 centiares. Il l’exploitera jusqu’à son décès. Son fils André, assurera la succession et reprendra l’exploitation dans les années 40. Puis, sa fille Madeleine LASSERRE, épouse de Jean COUBRIS en héritera dans les années 60, et ensemble, ils en assumeront la responsabilité jusqu’au 19 mars 1981. Et c’est avec passion que leur enfant Jean-Louis COUBRIS accompagné de ses fils Jean-Christophe et Cédric, assure la vinification pour perpétuer la tradition familiale. Ils travaillent ensemble au développement de la propriété pendant les décennies 80 et 90. A ce jour, Cédric COUBRIS, continue l’exploitation de 22 hectares de vignes sur les 25 hectares de superficie de la propriété, avec ses deux filles Lucie et Julie. "2015 et 2016 sont deux millésimes exceptionnels qui rejoignent pour notre plus grand plaisir les 2009 et 2010", nous explique Cédric Coubris. "Après 2013 et 2014, très faible en volume mais avec une jolie qualité, nous avons la qualité et la quantité. Nous nous sommes même octroyés le luxe de vendanger les 4 cépages de la propriété en 4 temps. Les Merlots puis une première interruption avant de reprendre sur les Cabernets Sauvignon, idem pour les Cabernets francs et en fin les Petits Verdots." En attendant, vous pourrez découvrir ce Moulis-en-Médoc Cru Bourgeois 2012, élevé en barriques pendant 18 mois environ, médaille d’Argent Paris 2014, aux notes persistantes de sous-bois et de mûre, un vin qui allie structure et souplesse, aux tanins denses, qui se goûte remarquablement, parfait sur un lièvre ou de l’agneau.

Cédric Coubris
Chemin du Puy de Minjeon
33480 Moulis
Téléphone :05 56 17 13 17
Email : cedric.coubris@chateaulamouline.com
Site : chateaulamouline
Site personnel : www.chateaulamouline.com


> Nos dégustations de la semaine

Château BELLEVUE


La propriété a été acquise en 1998 par Michel et Wanda Fimat, qui ont réalisé d?importantes rénovations et constructions pour que le vin puisse être à nouveau être élevé et mis en bouteille au Château.
Leur Cadillac Côtes-de-Bordeaux rouge 2010, 60% Merlot, 35% Cabernet franc et 5% Cabernet Sauvignon, élevage 12 mois en barriques, avec ce nez caractéristique de petits fruits rouges frais (cassis, griotte...), de bouche épicée, mêle charpente et structure, un vin fin et charnu à la fois, d?une belle finale. 
Le 2009, aux connotations caractéristiques de fruits frais, de cannelle et d?humus, ample, un vin corsé, ferme et persistant en bouche, est de très bonne évolution.

Stéphane Fimat
2, chemin des Capéranis
33360 Quinsac
Tél. : 06 80 48 53 60
Email : chateaubellevue@wanadoo.fr


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Un domaine familial (6e génération) qui s'étend sur 7 ha. Il est composé de 4 grandes parcelles réparties sur les communes du Taillan-Médoc et Blanquefort. La particularité des sols (graveleux, sablonneux, argilo-graveleux) et sous- sols (graveleux, calcaires et argileux) a permis l'implantation de divers cépages ce qui en fait un des rares domaines comptant autant de varié- tés. Un rapport qualité-prix-plaisir exemplaire pour ce domaine de 6 ha de vignes.
Très agréable, ce Haut-Médoc 2013, où les Cabernets sont majoritaires, élevage de 18 mois en cuves et barriques dont 10 à 20% neuves, vinification traditionnelle en cuve Inox, au nez harmonieux, avec des notes très caractéristiques et persistantes de cassis, de sous-bois et d?épices, tout en bouche, très abordable (8 €). 
Excellent 2012, de couleur pourpre, avec des arômes de fruits et d?épices, soyeux et dense en bouche, harmonieux et puissant, très parfumé, très équilibré, aux tanins mûrs, avec cette touche épicée, d?une belle finesse aromatique, de très bonne garde. Pour preuve, ce 2002, de belle robe, qui associe une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, ample et parfumée, et s?accorde parfaitement aujourd?hui avec des pigeonneaux aux petits pois.

Luc Monlun
139, avenue de la Boétie ( Chai et Dégustation : 98, avenue de Germignan)
33320 Le-Taillan-Médoc
Tél. : 05 56 05 41 94 et 06 07 81 76 86
Email : contact@lesvignoblesdegermignan.fr
www.lesvignoblesdegermignan.fr


Château CERTAN de MAY de CERTAN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. ?Nous cultivons en Terras Vitis, nous explique Jean-Luc Barreau, donc de façon très raisonnée et parcimonieuse, nous avons d?ailleurs beaucoup d?insectes dans le vignoble. Nous avons la volonté de préserver ce patrimoine et de le faire perdurer. Je suis très concerné par la culture bio, cela fait déjà 12 ans que nous sommes certifiés Terra Vitis avec un cahier des charges à respecter. Il faut parfois jongler et accepter de faire tomber quelques grains, l?exposition des vignes... plusieurs paramètres ont joué en notre faveur. Depuis 20 ans, nous avons tous les moyens pour mieux maîtriser nos vignes et il faut être raisonnable sur les rendements, c?est fondamental pour la qualité des Vins. Tout se joue avec l?équilibre par pied de vigne: dimension des grappes, vendanges vertes, état sanitaire, aération pour éviter les maladies... Il faut savoir prendre les bonnes décisions et réagir vite. Je travaille avec passion en pratiquant une politique volontariste de qualité. Pour moi, ce qui importe dans le vin, c?est le fruit, le bois booste un peu le vin mais c?est le fruit qui prime. Nous allons refaire le cuvier à Pomerol car je souhaite avoir l?infrastructure pour faire du parcellaire, j?ai fait faire des recherches sur le sous-sol (carottage de 1,5 m) de chaque parcelle de Certan de May par la Chambre d?Agriculture. C?est surprenant, il y a des graves tellement compactes que les racines ont du mal à descendre.
Je travaille de la même façon sur les autres vignobles, vendanges vertes, récolte à la main, tables de tri, je fais des vinifications un peu plus modernes que pour le Pomerol mais je limite les rendements, toujours au-dessous de ceux fixés par l?appellation. Depuis quelques années, nous avons des vendanges séquencées en fonction du suivi du vignoble, de la maturité des parcelles, on ne vendange plus les Merlots en une seule fois, on passe au moins quatre fois pour ne ramasser que les grains murs. Heureusement, je fais de nombreux prélèvements quatre semaines avant les vendanges, j?ai ainsi déterminé le moment propice pour vendanger. Je veille sur mes vignes avec amour, j?y suis constamment, et c?est ce qui a fait la différence.?
Sur place, superbe verticale, millésimes 2015 à 2005. On débute avec ce formidable Pomerol 2015, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, ample, racé et volumineux, avec, en bouche, des connotations de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), complexe et savoureux, de grande évolution. Le 2014, avec ces notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), et de réglisse, est très structuré en bouche, puissant mais tout en élégance, parfumé au palais. ?En 2014, précise Jean-Luc Barreau, le vin présente des arômes de fruits croquants, une belle persistance aromatique. C?est un vin complexe, structuré, qu?il faudra attendre.? 
Le 2013 est réussi, plus léger, certes, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample (plus de Cabernet), persistant en bouche. ?C?est un vin plaisir, d?une jolie couleur foncée, avec une belle fraîcheur aromatique. Je suis très satisfait de la qualité du 2013, un millésime de vigneron, il n?était pas facile, mais relever des défis, cela fait partie de notre métier !?
Le 2012 se goûte particulièrement bien, d?un joli pourpre foncé, un vin solide, complexe et corsé, avec ces notes subtiles de cerise et de pruneau confits, typé. Le 2011 est fin, de très belle robe d?un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, parfait sur une omelette aux truffes ou un sauté de veau et de rognon à la crème.
Splendide 2010, d?une belle complexité aromatique fruité et élégant, bouche croquante, beaucoup de chair, un vin concentré en matière, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, dense et savoureux.
Formidable 2009, à la fois puissant et velouté, concentré et parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, de belle structure, de couleur grenat intense, distingué, aux nuances de cerise confite et d?humus en finale, un vin d?un grand équilibre, de garde. Le 2008, plus fermé, est bien représentatif de ce millésime classique bordelais, ferme, solide, de belle structure, encore jeune.
Très beau 2007, intense, d?une grande élégance, de couleur grenat, avec des notes subtiles de griotte, de truffe et de violette, un vin complexe et très persistant au palais. Superbe 2006, qui commence à peine à se dévoiler (les grands Vins demandent de la patience), riche en arômes, d?une belle structure avec beaucoup d?élégance, aux notes de fruits macérés et d?humus, très équilibré au nez comme en bouche, avec beaucoup de volume, qu?il faut prévoir avec une cuisine relevée comme un civet de lièvre ou un tournedos Rossini.
Exceptionnel 2005, dense, remarquable, de robe intense, de bouche persistante avec ces notes de kirsch, de cuir et de myrtille, d?une belle complexité, un très grand vin, très élégant, de garde. Mêmes propriétaires que le Lussac-Saint-­Émilion Château Poitou.

Odette, Jean-Luc, Patrick, et Isabelle Barreau

33500 Pomerol
Tél. : 05 57 51 41 53
Email : chateau.certan-de-may@wanadoo.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017

 



Château Les GRAVES


Château LAFON


Château LAGARDE


Château BEAUREGARD


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château GRAND-MAISON


Château FILHOT


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château LASCOMBES


Château FRANC LARTIGUE


Château de COUDOT


Château JOUVENTE


Château BRONDELLE


Château du MOULIN VIEUX


Château des MOINES


Château BALESTARD La TONNELLE


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château HOURTIN-DUCASSE


Château VAISINERIE


Château La MOULINE


Château BEYNAT


Vignobles GONFRIER


Château Le MEYNIEU


Clos JEAN


Château HAUT-LAGRANGE


Château HAUT FERRAND


Vignobles PELLE


Château MAYNE LALANDE


Domaine de GRANDMAISON


Château LAFLEUR du ROY


Château le TUQUET


Château BRAN de COMPOSTELLE


Château Le BOURDIEU


Château de CRAIN



CHATEAU MONT REDON


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


DOMAINE DE LA VALERIANE


SCEA CHATEAU DAVID


LA BASTIDE BLANCHE


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHATEAU TOULOUZE


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE GOURON


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHAMPAGNE GOSSET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales