Vins De Bordeaux

Edition du 28/06/2016
 

CHATEAU BOURSEAU, une belle philosophie familiale

Référence

Château BOURSEAU

“Nous sommes deux frères à travailler ensemble sur la propriété, nous raconte François-Xavier Gaboriaud, et représentons la troisième génération à la suite de notre grand-père et notre mère Véronique Gaboriaud. Nous travaillons dans leur continuité en suivant les principes inculqués, en essayant toujours d’améliorer la qualité de nos vins, c’est une philosophie familiale".


Mon frère Jérôme est responsable de la partie technique et je m’occupe plus particulièrement de la commercialisation. Nous tendons tous les deux à produire le meilleur vin possible dans les conditions les plus naturelles possibles. Nos vins sont très typés, très traditionnels de Bordeaux. Ce sont des vins comme on les aime, bien équilibrés et fruités avec de l’élégance et une belle persistance en bouche. Nos vignes sont plantées sur de jolies croupes sablo-graveleuses, nous sommes situés à l’entrée du village de Lalande-de-Pomerol, nos sols ressemblent à ceux du plateau de Pomerol tout proche. Le vignoble de 10 ha, dont l’âge moyen est 45 ans, se compose de 75% de Merlot et 25% de Cabernet franc, est très ancien, et connu comme l’un des meilleurs de Lalande de Pomerol. Le chai datant de 1960 fut entièrement rénové en 2002. La vinification se déroule en cuves Inox de petits volumes permettant des sélections précises. L’élevage se fait en barriques de chêne, renouvelées par tiers chaque année. Nous faisons de petites macérations à froid pour les fermentations alcooliques. Nous avons la chance de posséder de petites cuves Inox, ce qui nous permet de vinifier “en parcellaire”, donc avec beaucoup de précision, ce qui est très utile au moment des assemblages. Nous effectuons de nombreux remontages, le vin est choyé, c’est une petite production “cousue main”, si je puis dire. Nous mettons le vin à vieillir dans des fûts de chêne de 300 litres, afin qu’il ne prenne pas trop le bois, juste ce qu’il faut pour lui apporter un peu de structure sans masquer les arômes de fruits rouges et noirs (framboise, cassis) et d’épices que l’on retrouvent dans nos vins, c’est leur caractéristique, c’est l’effet terroir.”
Qualité des millésimes 2013 : il se révèle être très délicat, avec beaucoup de finesse. Notre élevage en barriques de 300l et un plus faible pourcentage de bois neuf pour privilégier les arômes du vin et moins de notes boisées, nous a permis de conserver la fraîcheur et la délicatesse de ce millésime. 2012 : de belles couleurs, une belle acidité, un vin très élégant, tout en finesse aux arômes de fruits rouges bien mûrs. L’élevage de 12 mois apporte beaucoup de complexité au vin sans masquer le fruité, les tanins sont très soyeux, des vins de moyenne garde entre 5 à 10 ans, on pourra se faire plaisir rapidement. 2011 est un millésime très réussi également, d’une belle acidité, un vin qui promet beaucoup, il fait penser aux 2008 et 2009. 2010 : l’année parfaite, très belle couleur, très beau fruit, belle acidité, très charnu, très bel équilibre, très bon potentiel de vieillissement.

   

CHATEAU BOURSEAU, une belle philosophie familiale

Véronique et François-Xavier Gaboriaud

33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone : 05 57 51 52 39
Télécopie : 05 57 51 70 19
Email : chateau.bourseau@wanadoo.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT MEDOC
e_medoc.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LATOUR (Hors Classe)
MOUTON-ROTHSCHILD
GRAND-PUY-LACOSTE
MONTROSE
PICHON-COMTESSE
(LYNCH-BAGES)
CLERC-MILON
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BATAILLEY
LASCOMBES
BRANE-CANTENAC
CLAUZET
(LÉOVILLE-BARTON)
HAUT-MARBUZET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BEAU SITE
FONBADET
LA GALIANE
HAUT-BATAILLEY
TRONQUOY-LALANDE*
DAVID
SAINT-HILAIRE
(CALON-SÉGUR*)
ESTEAU
FONTESTEAU*
LESTAGE-DARQUIER
HOURTIN DUCASSE*
LE MEYNIEU*
LA PEYRE
CAMBON LA PELOUSE*
LAMOTHE-CISSAC
TEMPLE DE TOURTEYRON
BROUSTERAS
BOIS CARRÉ*
COUDOT
HENNEBELLE
LOIRAC*
LES MOINES*
AGASSAC
CISSAC
HAUT COTEAU*
LAGNEAUX*
LAGORCE BERNADAS
RAUX*
GRAVES DE LOIRAC*
(GORRE)
ROSE BRANA
(GRAND-PUY DUCASSE)
(FOURCAS-HOSTEN)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BRIDANE
CANTENAC-BROWN*
DESMIRAIL*
FOURCAS-DUPRÉ
MAUCAILLOU
LAGRANGE*
MARQUIS DE TERME*
MAYNE LALANDE
MOULINE
ROLLAN DE BY
VILLEGEORGE
LE BOURDIEU
DOYAC
PANIGON
LAMARQUE
PLANTIER ROSE
PATACHE D'AUX
PETIT BOCQ
POMYS
SAINT-AHON
SOULEY-SAINTE-CROIX
TOUR-DU-ROC*
CARONNE-SAINTE-GEMME
DEVISE D'ARDILLEY*
(TALBOT)
CROIX du TRALE
HOURBANON*
(MONGRAVEY*)
REYNATS
ESCOT*
LOUSTEAUNEUF
LUSSAN
VITICULTEURS FORT MEDOC
MOULIN ROUGE
LES MARCEAUX*



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PONTAC-LYNCH
CHANTEMERLE*
DOMEYNE
TOUR SIEUJAN
TOUR MARCILLANET
SIORAC
LABADIE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
DONISSAN*
GRANINS-GRAND-POUJEAUX
FAUGEROUX
LARRIVAUX
LE TEMPLE*
SENILHAC
(SIGOGNAC)
SÉRILHAN

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements


 A l'honneur

 Suivez nous

Patrick Dussert-Gerber sur Facebook Patrick Dussert-Gerber sur Twitter Patrick Dussert-Gerber sur LinkedIn Patrick Dussert-Gerber sur Viadeo




MILLESIMES 2016
Edition annuelle

Le terroir, sinon rien

Les grands vins racés et ... les autres

EXCLUSIF

Feuilletez gratuitement MILLESIMES en ligne comme le vrai magazine en tournant les pages

CLIQUEZ ICI


Recevez MILLESIMES en édition interactive PDF dès votre règlement
7 €
(format numérique PDF)

Recevez MILLESIMES en édition papier 464 pages en couleur présentation luxueuse


France Métropolitaine
15€
(port prioritaire compris)



 Les classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Vignoble sur sol et sous-sol argilo-calcaire (62% Merlot noir, 25% Cabernet franc, 10% Cabernet-Sauvignon et 3% Malbec), avec une moyenne d’âge des vignes de 30 ans (labour des sols, vendanges manuelles triées, élevage en barriques...). Excellent Saint-Émilion GC 2012, de robe bril- lante et soutenue, aux senteurs de fruits rouges cuits, avec une bouche riche qui dévoile des tanins fondus mais bien présents, d'une belle longueur. Le 2011 poursuit une jolie évolution, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, classique, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, de bouche chaleureuse. Le 2010 mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance, aux notes de cuir et de fruits confits, de belle charpente. Le 2009, corsé, est ample et flatteur, généreux, fin et charnu à la fois, avec des senteurs de violette, groseille et d’épices que l’on retrouve au palais, structuré, charmeur.

Sylvie Courreaud-Fompérier
La Gaffelière
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 46 92
Télécopie :05 57 74 49 16
Email : lecellierdesgourmets@wanadoo.fr

Clos RENÉ


Une propriété familiale de 15 ha (60% de Merlot, 30% de Cabernet franc et 10% de Malbec). “Le 2013 a été un millésime un peu difficile, nous explique Jean-Marie Garde, mais, après nos sélections, il a eu une évolution intéressante, l'élevage l'a bonifié et l'on peut avoir de belles surprises. A boire bientôt. En 2014, nous avons une très belle cuvée où l'on retrouve les repaires des millésimes habituels. Qualité et quantité sont présentes. Les tanins sont soyeux, aimables, de jolis Merlots avec un apport de Cabernets pour une grande qualité.” On se fait plaisir avec ce Pomerol 2011, de robe pourpre, intense, aux tanins riches, très bien équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois.  Très beau Pomerol 2012, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, classique, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue. Le 2011 est velouté, au nez de prune et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche mais fin, tout en subtilité. Remarquable 2010, de robe pourpre, dense et très parfumé (mûre, humus), avec des tanins ronds mais présents, un vin au nez de fruits surmûris, d'une finale intense et bien typé, un vin épicé, persistant, bien charpenté, de bouche souple et charnue à la fois, associant concentration et finesse, pro- metteur. Le 2009, au nez de cassis et de truffe, aux tanins fermes, est bien charpenté, ample en bouche, un vin racé et dense, de garde. Le 2008, dominé par le cassis et les sous-bois, est un vin puissant, harmonieux, aux notes fruitées et vanillées en finale, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Le 2006 est savoureux, bien charnu, riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins très équilibrés, ferme et complet, très élégant comme il se doit, tout en couleur et en matière, avec ces notes caractéristiques de griotte, d’humus et de cannelle au palais. Superbe 2005, une grande valeur sûre, de robe soutenue et brillante, tout en nuances aromatiques, aux notes de truffe, de prune et de groseille, un vin puissant, élégant, qui allie structure et rondeur, richesse et distinction, de très belle garde. Goûtez son Pomerol Château Moulinet-Las- serre, où l’élégance prédomine, avec ces petites nuances d’humus et de fraise des bois mûre, tout en charme, très persistant, de couleur pourpre, aux tanins délicieusement fondus, d’excellente évolution.

Jen-Marie Garde - Scea Garde-Lasserre

33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 10 41
Télécopie :05 57 51 16 28

Château LAJARRE


Au sommet de son appellation. Dirigée par Grégory Lovato depuis 2005, médecin et viticulteur, la propriété de 50 ha (dont 33 ha de vignes d’un seul tenant, sur sol graveleux-siliceux), appartient la famille Lovato depuis 1973, et a fait l’objet d’investissements importants, plantations ou replantations raisonnées et réfléchies afin d’obtenir un encépagement plus équilibré, 70% de Merlot, 20% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon, rendements privilégiant la qualité, vinification traditionnelle avec macérations longues, élevage en fonction des millésimes. ”Ce millésime 2015 sera une grande réussite, nous confirme Grégory Lovato, tous les éléments ont été réunis afin de tirer le maximum de la vigne en termes de qualité. Le 2014 est vraiment très prometteur. Le rendement a été modéré mais l'on constate une grande homogéneité pour l’ensemble des parcelles récoltées, une très belle matière et un joli fruit.” On se fait vraiment plaisir avec son Bordeaux Supérieur cuvée Eléonore 2012, fort bien élevé (macération de 30 jours, 30% barriques, 70% cuves), parfumé, structuré, très élégant, aux tanins riches et veloutés, tout en finesse aromatique, un vin qui allie distinction et richesse, de très bonne garde. Le 2011, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, riche en couleur comme en matière, au nez de cerise et d’humus, un millésime très équilibré, classique. Le 2010 est un vin de couleur profonde, au nez de mûre et de groseille, de bouche savoureuse, avec des tanins amples et denses à la fois, un vin structuré, persistant aux papilles. Goûtez le Côtes de Bordeaux Castillon Château Canon Montségur cuvée Gaspard 2012, alliant une finesse tannique à une rondeur persistante, avec ces notes de fraise des bois.

Grégory Lovato
24, avenue des Châteaux
33350 Mouliets-et-Villemartin
Téléphone :05 57 40 50 59
Télécopie :05 57 40 71 20
Email : gregory.lovato@hotmail.fr
Site personnel : www.chateau-lajarre.com

DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également ; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. Belle valeur sûre avec ce Pessac-Léognan rouge 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d’épices, gras, aux tanins très équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Le 2008, de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale, prometteur également. Le 2007, de couleur grenat aux reflets violine, il est tout en bouche, avec beaucoup de structure, bien équilibré, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante. Le 2006, dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l’humus, aux tanins soyeux, est bien charnu, ample et structuré, de garde. Le 2005, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, est chaleureux, de très bonne évolution. Beau Pessac-Léognan blanc 2010, rond, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, puissant mais très fin, un vin tout en finale. Le 2009, avec ces arômes de fruits frais, de grillé et de fleurs, mêle nervosité et gras au palais, un vin toute en nuances et distinction. Le 2008, avec des senteurs de noisette et de chèvrefeuille, est ferme et suave, tout en harmonie, vraiment très agréable. Excellent 2007, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, de bouche puissante.

Jean et François Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Télécopie :05 56 64 55 24
Email : domaine-de-grandmaison@vinsdusiecle.com
Site : domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château La GRACE FONRAZADE


“Le Château connaît une deuxième vie depuis 2013, m’écrit François-Thomas. Cette propriété, si bien placée car elle se trouve à moins de 300 m d’un 1er Grand Cru Classé A, n’avait produit son dernier millésime que dans les années 1980 !
C’est donc l’histoire d'une renaissance. Nous avons acheté la maison principale fin 2010, et après une longue réflexion, la décision de refaire la totalité des bâtiments a été prise en 2013. Les nouveaux chais ultra-modernes répondent au niveau d’exigence qualitative et technique que nous souhaitons. Les vignobles n’ont pas été épargnés par cet engagement qualitatif car une phase de restructuration à 9 000 pieds/ha a débuté, dans un même temps. Nous veillons également à prendre grand soin des très vielles parcelles de la propriété dont certaines datent de 1938, celles-ci participent à l’assemblage du Saint Emilion Grand Cru Château La Grâce Fonrazade, 1er vin de la propriété. Les parcelles sont plantées sur 3 profils distincts : les sols marquées par la grave fine, les parcelles sur argilo-calcaire et enfin les sols sablo-argileux très riche en minerai de fer. Nous avons aussi fait le choix d’être en agriculture bio, dans le respect des sols et de la nature (les Saint Emilion seront AB dès le millesime 2013. Pour les Bordeaux se sera à partir du millésime 2016, actuellement en conversion).
La propriété compte maintenant environ 5 ha en Saint Emilion Grand Cru et 6 en Bordeaux ou Côtes de Castillon, ainsi que les parcelles de blanc car les vignes se trouvent sur la commune de Gardegan et Tourtirac. En effet, nous avons eu l'opportunité d’acquérir en 2013, pour compléter et enrichir notre gamme, les parcelles du Château de Gardegan sur la commune du même nom. Ces parcelles sont plantées sur un magnifique terroir en terrasses et en coteaux, et sont aussi actuellement en phase de restructuration au niveau des plantations ainsi que du palissage pour décupler le potentiel de ce terroir.”
Tous ces soins expliquent ce bien joli Saint-Émilion Grand Cru Château La Grâce Fonrazade 2012, d’une belle concentration d'arômes (cassis, épices...), ample, de belle charpente, de couleur pourpre, très bien élevé, de bonne garde, naturellement. 
Le Saint-Émilion Grand Cru Persevero du Château La Grâce Fonrazade 2012, pur Merlot, au nez complexe où dominent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, est un vin de bonne charpente, bien corsé.
Il y a aussi le Bordeaux Supérieur rouge Château Gardegan 2013, pur Merlot, coloré, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise et d’épices, à la fois intense et souple, de bouche ample, et ce séduisant Bordeaux rosé Château Gardegan 2013, 100% Merlot, de bouche franche et fruitée. Le Bordeaux blanc sec Château La Grâce Fonrazade 2013, 100% Sauvignon gris, se goûte également très bien, avec cette fraîcheur en bouche, florale et suave. à déboucher avec des calamars farcis ou un gratin de bulots et moules.

François-Thomas Bon

Château DURAND-LAPLAGNE


Ce vignoble de 14,5 ha est dans la famille depuis 1850 : 75% de Merlot, de Cabernet-franc et 10% de Cabernet-Sauvignon.
Bien apprécié leur Puisseguin Saint-Émilion Grande Sélection 2010, élevage 12 mois en barriques, complexe, riche en couleur, corsé, charpenté, qui sent bon les fruits mûrs (fraise, prune) et les sous-bois, de bouche ample (11 e environ). Le Puisseguin Saint-Émilion Les Terres Rouges 2011, de robe soutenue, charnu, très savoureux, aux notes de groseille et d’humus bien caractéristiques, est de fort bonne évolution. Le 2010 mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie, et je vous le conseille sur un rosbif en croûte (8 e environ). Goûtez aussi le Lussac Saint-Émilion Château Tabuteau 2011, un vin de couleur profonde, parfumé (cassis), où la souplesse prédomine, aux tanins fondus mais bien présents, le tout expliquant cette place particulièrement enviable dans le Classement 2015.

Vignobles Sylvie et Bertrand Bessou

Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


“Cette année, nous dit Jean-François Janoueix, nous vendons surtout les 2012, 2011 et 2010. Le 2012 est une année de Merlot, c’est du plaisir à l’état brut quand on goûte ces vins-là. Le 2012 est à la fois souple, bouqueté, bien fruité, rapidement bon à consommer.
Le 2013 est un vin qui va être très intéressant en rapport qualité-prix, comme l’a été le millésime 2007. Les vinificateurs ont sorti de jolis vins. Pour les vins issus de très bons terroirs, à ces prix-là, ce sera de bonnes affaires à ne pas manquer. Quand on le goûte, on l’achète, car pour le prix, le plaisir est au rendez-vous. En 2013, on perd de l’argent car on a récolté beaucoup moins, on s’est appliqué tout autant et on le vend moins cher… heureusement que le 2014 arrive, lui, c’est un grand millésime qui mérite la note de 18 sur 20, ce seront des vins juste en dessous des 2009 et 2010.”
Pour l’instant, on se fait plaisir avec ce Pomerol Château La Croix-Toulifaut 2013, pour lesquellles, en effet, les sélections ont permis de réussir ce vin de robe pourpre, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en persistance. Très savoureux 2012, d’une belle couleur pourpre, tout en puissance et finesse, avec de la matière, des arômes de fruits rouges surmûris présents et complexes. Très beau 2010, de belle robe rubis intense, très équilibré, riche et subtil au nez comme en bouche, aux nuances de fruits macérés et de sous-bois, est vraiment remarquable. Beau 2009, charmeur, généreux, coloré, au nez dominé par l’humus et la fraise des bois, de couleur rubis profond, charnu, riche, ample et structuré, d’une belle finale. Le 2008 est très parfumé, ample, d’une grande harmonie avec des arômes de fruits surmûris, d’épices, de cuir.
Goûtez également le Saint-Émilion GCC Château Haut-Sarpe 2012, de robe pourpre et soutenue, d’une très belle charpente, avec des nuances de griotte et de fumé, un vin dense, très corsé, long, séduisant, prometteur. Le Château Haut-Sarpe, aménagé en côte et en bordure du plateau calcaire, est l’un des plus anciens et l’un des plus justement réputés de Saint-Émilion. Cet édifice de grand style, avec son pavillon central inspiré du Trianon, a belle allure; il est conforme à l’esprit de ce vin, Grand Cru Classé, et très représentatif de l’essor viticole de Saint-Emilion au début du siècle et de la tradition de qualité que symbolisent, aujourd’hui comme hier, les enfants et les petits-enfants de Marie-Antoinette et de Joseph Janoueix. Le 2012 est remarquable, à la fois dense et souple, aux senteurs de fruits mûrs, de bouche séduisante. Le 2011, de belle couleur rouge grenat, au nez de fruits rouges croquants (framboise, groseille, cassis), avec des nuances épicées en bouche, est un vin soyeux, avec beaucoup d’élégance. 
Il y a encore le Saint-Emilion GC Château Vieux-Sarpe 2012, riche et parfumé, classique et savoureux, au nez intense et frais, où dominent les fruits et les épices, de belle robe pourpre, d’excel­lente bouche. Le 2011, marqué par la cerise confite et le musc, est tout en bouche, suave, coloré.
Le Saint-Emilion GC Câteau le Castelot 2012, chaleureux, de couleur rubis, riche et élégant, tout en bouche, est bien épicé, avec des notes de groseille.

Jean-François Janoueix
37, rue Pline Parmentier - BP 12
33506 Libourne
Tél. : 05 57 51 41 86
Fax : 05 57 51 53 16
Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
www.josephjanoueix.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013

 



Château CANON-CHAIGNEAU


Château LASCOMBES


Château FILHOT


Domaine de BAVOLIER


Château LARRAT


Château ORISSE du CASSE


Château de LAMARQUE


Château La GALIANE


Château HAUT-MACÔ


Château La MARZELLE


Château PONTAC GADET


Château des GRAVIÈRES


Château VIEUX RIVALLON


Château LAFLEUR du ROY


Château LAUDUC


Château La PEYRE


CHATEAUNET


Château PASCAUD


Château La CROIX DAVIDS


Château MONTROSE


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château de LAUBERTRIE


Château les MOINES


Château de PIOTE


Château BELLE GARDE


Château BELLEVUE-FAVEREAU



CHATEAU LAROQUE


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE PIERRE GELIN


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU LA GALIANE


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales