Vins De Bordeaux

Edition du 29/10/2019
 

L’exemplaire  Château du Moulin Vieux

Exceptionnel

Château du MOULIN VIEUX


La propriété s’étend sur 24 hectares à l’ouest de la commune de Tauriac sur l’un des meilleurs terroirs argilo-calcaire de l’appellation. La vinification est faite selon la grande tradition du Bordelais, enrichie des techniques modernes (éraflage à 100%, macération très longue de 21 à 30 jours selon les millésimes, contrôle permanent des températures). On comprend pourquoi le Château du Moulin Vieux a acquis cette notoriété, devenant l’une des grandes références des Côtes-de-Bourg. Cuvée Tradition Château du Moulin Vieux : 75% Merlot, 20% Cabernet-Sauvignon et Cabernet franc, 5% Malbec, âge moyen du vignoble 10 à 45 ans, potentiel de garde de 5 à 10 ans. Parfait équilibre du fruit et de la puissance, en plus de tanins veloutés. Cuvée Sélection Château du Moulin Vieux : 65% Merlot, 25% Cabernet-Sauvignon et 10% Malbec, âge moyen du vignoble plus de 30 ans, élevage en fûts de chêne (1/3 neufs) pendant 12 mois, potentiel de garde de plus de 10 ans. Vin présentant une richesse aromatique importante et des tanins puissants. Cuvée Le Clos Château du Moulin Vieux : 70% Malbec et 30% Merlot, âge moyen du vignoble plus de 40 ans, élevage 100% en barriques neuves 18 mois, potentiel de garde de plus de 15 ans (seuls les grands millésimes sont sélectionnés). Vin très riche très puissant, très aromatique, digne d’un grand cru classé. Blanc sec Château du Moulin Vieux : 100% Sauvignon, âge moyen du vignoble 15 ans. Vin très fruité apportant un vent de fraîcheur. Bordeaux rouge Chevalier du Moulin Vieux: 65% Cabernet franc et 35% Merlot, âge moyen du vignoble 10 à 30 ans, potentiel de garde de 5 ans. Vin présentant du fruit, de l’élégance tout en souplesse. Bordeaux rosé Chevalier du Moulin Vieux : 100% Cabernet franc et Sauvignon, vin présentant des arômes frais et une bouche onctueuse et fruitée. La qualité des millésimes 2016 : grand millésime, avec ces notes caractéristiques et très persistantes de groseille, de fumé et d’épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, un vin de bouche ample, bien charnu, qui dégage en bouche des connotations de cerise noire et d’humus, de garde. 2015 : autre grand millésime, avec ce nez complexe où dominent la mûre, la groseille et l’humus, associant puissance et finesse, un vin charnu, aux tanins riches, de garde. 2014 : beau millésime, un vin riche en bouquet, dense et bien charnu, qui associe couleur et rondeur, avec ces notes de cerise et d’humus, d’excellente évolution.  2012 : charpenté, au nez de fruits rouges surmûris (cerise, cassis), de bouche ample et corsée, légèrement épicé en finale, de robe grenat intense, tout en nuances.  2011 : jolie robe soutenue, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et d'humus, est charnu, généreux, épicé, avec de la matière, des tanins mûrs.  2010 : grand vin, tout en couleur et en matière, au nez concentré, riche, tout en nuances aromatiques, ferme et soyeux, avec une bouche puissante, de belle évolution. 2009 : beau vin, mêlant puissance et distinction, très parfumé, tanins riches et veloutés, beau potentiel. 2008 : allie une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche, un vin avec beaucoup de structure, riche en couleur comme en arômes, avec ces notes de fruits noirs mûrs (groseille, mûre) et d’épices.

   

L’exemplaire  Château du Moulin Vieux

Jean-Pierre et Cédric Gorphe
20, chemin du Moulin Vieux
33710 Tauriac
Téléphone : 09 79 50 18 81 et 06 72 49 56 39

Email : chateau.du.moulin.vieux@orange.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château La MOULINE


Jusqu’en février 1920, le Vicomte de Courcelles vivait avec sa famille sur le Domaine de La Mouline. C’est ensuite Ismaël Lasserre qui devint l’heureux propriétaire de ce domaine d’une superficie de 4 ha 70 ares et 37 centiares. Son fils André, assurera la succession et reprendra l’exploitation dans les années 40. Puis, sa fille Madeleine Lasserre, épouse de Jean Coubris en héritera dans les années 60, et ensemble, ils en assumeront la responsabilité jusqu’au 19 mars 1981. Et c’est avec passion que leur enfant Jean-Louis Coubris accompagné de ses fils Jean-Christophe et Cédric, assure la vinification pour perpétuer la tradition familiale. A ce jour, Cédric Coubris, continue l’exploitation de 22 ha de vignes sur les 25 ha de superficie de la propriété, certifiée HVE (Haute Valeur Environnementale) depuis 2017. “En suivant ma certification HVE, nous dit Cédric Coubris, j’ai commencé le biocontrôle, en 2018, qui est encore plus draconien en termes de restriction sur les produits à utiliser dans les vignes, par exemple, la bouillie bordelaise est interdite en biocontrôle. Le but de cela est de ne plus du tout avoir de résidus nocifs sur les raisins et ainsi d’avoir des raisins les plus sains possibles en utilisant des produits naturels. Le principe est de permettre à la vigne de se défendre d’elle-même face aux différentes attaques qu’elle peut subir pendant son cycle végétatif.” Grande réussite pour ce Moulis-en-Médoc Cru Bourgeois 2016, riche en couleur, corsé, complexe, harmonieux, qui sent bon les fruits mûrs à noyau et les sous-bois, de bouche opulente aux connotations épicées, un vin de belle charpente, de garde, bien sûr, comme le 2015, de robe intense, au nez complexe, c’est un vin ample, persistant, structuré, bien corsé, ample en bouche, aux nuances de cassis et de poivre, aux tanins fondus mais présents à la fois. La cuvée L’Eminence de la Mouline 2016, une sélection des plus belles baies de la vendange et élevée dans 100% de barriques neuves, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de groseille, de couleur pourpre, de bouche dominée par les épices (cannelle) et les fruits rouges cuits, dense, tout en finesse et distinction. Le 2015 est de couleur pourpre intense, a des tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices…), un vin alliant puissance et finesse, gras et intensité, idéal sur un chapon rôti ou une terrine de faisan aux fruits secs. Goûtez aussi le Listrac de la Mouline, constitué par l'ensemble d'une parcelle, il est tout en souplesse, tout en fruité, très séduisant comme le Charme la Mouline, avec ces connotations de fruits surmûris et d’épices, c’est un vin de très bonne bouche, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux. Agréable Cheval la Mouline, une nouvelle marque du Château La Mouline qui met en avant l'emblème de la propriété, aux arômes de fruits mûrs (cerise noire) et d’épices (cannelle), légèrement poivré, riche et coloré, de belle teinte pourpre. Quant au Domaine de Lagorce de la Mouline, il est dominé par le cassis mûr, la violette et l’humus, de bouche ample.

Cédric Coubris - SAS Coubris JLC
Chemin du Puy de Minjeon
33480 Moulis-en-Médoc
Téléphone :05 56 17 13 17
Email : cedric.coubris@chateaulamouline.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulamouline
Site personnel : www.chateaulamouline.com

Domaine de VIAUD


Un domaine de 16 ha, sur sables et graves, 85% Merlot noir, 15% Cabernet franc. Labours et vinifications traditionnels. “Au Domaine de Viaud, Lucette Bielle nous dit que la récolte 2017 a été réduite par le gel, il a fallu procéder à un tri important dans les vignes et au cuvier. Le résultat est satisfaisant, le millésime 2017 est un vin élégant, plus concentré que le 1991 duquel il se rapprocherait. Nous proposons des 2004, 2008, 2010, 2012, 2013, 2014, 2015, et le 2011 dont une partie (5 à 6000 bouteilles) est commercialisée en Cuvée Spéciale avec une belle étiquette.“ Beau Lalande-de-Pomerol 2016, développe un nez complexe et délicat (cassis mûr, cuir), associant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, d’une finale très élégante et veloutée, d’excellente garde. Le 2015, d’un beau rouge profond, concentré et fruité en bouche, aux tanins souples et un nez où dominent la mûre et les épices, est de jolie matière ou l’élégance, naturellement, prédomine. Excellent 2014, un vin charnu comme il se doit, aux tanins bien fermes et savoureux à la fois, tout en nuances avec des notes de griotte et de réglisse, qui poursuit son évolution. Le 2013, aux notes d’humus et de petits fruits noirs surmûris, de bouche structurée, est un vin charpenté mais tout en rondeur. Le 2012 est dense et puissant au nez comme en bouche, avec ses tanins savoureux, au nez de fruits mûrs (myrtille). Le 2011, au nez délicat où dominent la prune et les épices, aux tanins mûrs, d'une jolie finale, est un vin qui a de la charpente mais tout en élégance. Beau 2010, de couleur pourpre, avec beaucoup de structure, où prédominent le cassis et les sous-bois, charpenté, ample, d’une belle persistance. Le 2008, au nez complexe dominé par la cerise et l’humus, est un vin coloré et complet, de bouche puissante, avec ces senteurs de mûre et de musc en finale, de garde. Le 2007 est parfait actuellement, de bouche corsée, de belle couleur pourpre, ample, épicé, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûries, à déboucher sur un agneau en osso bucco ou un bœuf sauce béarnaise. Il y a aussi ce 2004, de robe pourpre, avec des nuances de prune et de cassis, aux tanins soyeux, qui est tout en bouche. Le 2003, de bouche persistante avec ces nuances de prune et de fumé, d’une belle harmonie, est un vin structuré et dense, et le 1999, aux senteurs fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées et giboyeuses, un vin ample, avec des tanins présents et harmonieux, de bouche veloutée.

Lucette Bielle

33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 06 12
Email : bielle@wanadoo.fr
Site personnel : www.viaud.com

Château BELLEGRAVE


Cette propriété de 8,5 ha, sur un plateau de graves fines, 75% Merlot et 25% Cabernet franc, appartient à̀ la famille Bouldy de père en fils depuis plusieurs générations. Aurélie, la fille, travaille sur le domaine depuis deux ans (bureau, expédition), et Baptiste, le fils, depuis Août 2015 (vigne, chais et commerce). En Bio depuis 2001. Remarquable Pomerol 2016, où l’élégance prédomine, avec ces petites nuances d’humus et de fraise des bois mûre, tout en bouche, de couleur pourpre, aux tanins présents et délicieusement fondus. Superbe 2015, épicé, généreux, aux tanins savoureux, ample et distingué, suave, dense, avec des nuances de mûre et d’humus, de bouche complexe. Le 2014, très typé, qui dé́gage un nez subtil où dominent la prune et les sous-bois, mêlant rondeur et structure, avec, en bouche, ces nuances de cerise et de cannelle, est d’un bel équilibre, tout en nuances. Le 2013, “sur le fruit”, où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, c’est un vin savoureux. joli 2012, tout en bouche, avec des nuances de cuir et de griotte confite, un vin gras et corsé, ferme et persistant, de très bonne évolution. Le 2011 dé́gage un nez riche et subtil dominé par les petits fruits rouges cuits, un vin tout en harmonie, structuré, généreux, très aromatique, avec des tanins. Le 2010 est l’une des plus belles réussites du Château, de couleur grenat profond, un grand vin très équilibré, au nez comme en bouche, avec des nuances de groseille, de cassis et de truffe, avec des tanins riches, à la fois puissants et savoureux. On poursuit avec ce remarquable 2009, charnu et charpenté, de bouche ample, au nez complexe (cuir, mûre, poivre), tout en puissance et finesse, de belle couleur.

Jean-Marie et Pascal Bouldy
Lieu-dit René
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 20 47
Email : chateaubellegrave@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaubellegravepomerol.com

CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


Au 17e siècle, il était de bon ton qu’une famille noble, notable ou aisée possède un domaine en bordelais et y fasse planter un vignoble. François de Chadirac crée son domaine à Vertheuil, il est célèbre pour son roman Uranie et Lucidor, son fils Jean, Conseiller à la table de marbre de Louis XV, lui succède après une jeunesse tumultueuse, et se retire au Souley. Le Château connut une brillante période au XIXe siècle, car son vignoble planté de ceps centenaires et moussus, suscitait la curiosité. L’histoire contemporaine du Château Le Souley Sainte Croix, se confond avec celle de la famille Riffaud. En 1959 alors que le domaine est à l’abandon, son vignoble vendu à l’arrachage, Denise et Paul Riffaud l’achètent et décident de lui rendre son lustre d’antan, car depuis le XVIIe siècle, et la première plantation, aux environ de 1616, le domaine a connu des périodes de grandes prospérité, mais également des moments d’oubli. Depuis maintenant 50 ans la famille Riffaud toute entière, a consacré son temps, les revenus de la propriété et surtout sa passion inébranlable, pour tout d’abord faire renaître, puis protéger le domaine. Paul et son fils Jean ont replanté le vignoble sur un territoire de 25 ha. Aujourd’hui, Paul et Denise sont décédés, mais le vignoble constitue un lien puissant entre tous ; Jean et son épouse Marie-José gèrent le domaine, Frédéric le fils aîné occupe les fonction de maître de chai, Vincent, le cadet a en charge le matériel et l’entretien des bâtiments, Jean-Baptiste le petit dernier règne en maître sur les vignes. Vous retrouverez cette osmose familiale dans leurs vins. Le Souley frappe à votre porte. Ouvrez la toute grande et laissez le entrer, il vous perlera de sa vigne et de son vin. Ne niez pas que le vin est le produit d’une plante magique, connue des hommes depuis la plus haute antiquité, renfermant des substances aux vertus inconnues. Nous ne sommes que vignerons, nous ne savons que soigner vigne et vin. Leur Haut-Médoc 2017 est un vin très plaisant et élégant d’une structure classique avec des tanins souples, il développe de puissants arômes de fruits noirs, un vin bien charpenté, à la fois riche et souple, d’une belle finale aux notes de cassis, de pruneau et d’épices, déjà agréable dans sa jeunesse mais qui a un potentiel.


32, rue des Martyrs de la Résistance
33180 Vertheuil
Téléphone :05 56 41 98 54
Email : lesouleystecroix@aliceadsl.fr
Site : lesouleystecroix
Site personnel : www.lesouleystecroix.com


> Nos dégustations de la semaine

Château PASCAUD


Le Château Pascaud a rejoint, en 2017, la belle exploitation familiale des Vignobles Jalousie Beaulieu. Cette transition s?est effectuée en douceur, puisqu?elle fait suite à 20 ans de fermages auprès de l?ancien propriétaire, Bernard Avril. Agé de 55 ans, Philippe Person a grandi au Château Jalousie Beaulieu. Une fois son diplôme d'oenologue obtenu, il a travaillé une dizaine d'années à l'extérieur avant de retrouver la propriété familiale en 1995. Formé par son oncle, Pierre Duporge, Philippe a connu le métier de la vigne, développé son savoir-faire et mûri ses projets de développement du vignoble. Philippe Person, 5e génération dans l'histoire de Jalousie Beaulieu, est marié et a trois enfants : Alexandre, Pierre et Guillaume. Le Vignoble Pascaud représente 27 ha sur un terroir argilo-calcaire planté à 4 600 pieds/ha. La vinification est traditionnelle tout en bénéficiant des techniques les plus modernes et d?un suivi parcellaire pour optimiser les vendanges à maturité. Le vignoble de 160 ha à Galgon, proche de Villegouge, s'étend jusqu'aux côteaux de Fronsac. Toute l?équipe est fière d?avoir contribué à ce que la propriété obtienne en 2018 la Certification HVE (Haute Valeur Environnementale) attestant d?une agriculture respectueuse de l?environnement soumise à un cahier des charges très rigoureux.
Savoureux Bordeaux Supérieur 2016, médaille d?Or Paris 2018, 100% Merlot, il est charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample et parfumé, persistant, très réussi.
Goûtez aussi son excellent Bordeaux Supérieur Château Jalousie-Beaulieu 2016, avec des nuances de violette et de réglisse, riche en couleur, bien classique de ce très grand millésime bordelais, alliant finesse et structure, un vin qui poursuit sa très belle évolution.

Scea Jalousie-Beaulieu - Famille Person
1, Chemin La Jalousie
33133 Galgon
Tél. : 05 57 74 30 13
Email : contact@jalousie-beaulieu.com
www.jalousie-beaulieu.com


Domaine de GRANDMAISON


Un domaine de 19 ha issu d?un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d?argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. La vigne est présente depuis longtemps au Domaine de Grandmaison : dès le XVIIIe siècle, Monsieur de Belleyme, Ingénieur cartographe du Roi Louis XV, mentionne notre crû alors appelé Barreyre. Au fur et à mesure des époques, la production de vin s?est parfois interrompue, (à cause du gel, du phylloxéra), et a parfois fait place à la polyculture. Grandmaison a aussi fait office de maison de campagne. François Bouquier, qui avait dû quitter son Cantal natal au début du vingtième siècle, y fit quelquefois les vendanges et acquit le domaine en 1939, quand il sut qu?il était à vendre. Puis, à partir de 1970, Jean (son fils) et son épouse Françoise reconstituèrent le vignoble et entreprirent la construction de l?actuel cuvier. Grandmaison entrait alors à nouveau en production. Depuis 1988, c?est François (leur fils) qui vinifie et avec son épouse Mayi, tous deux se consacrent à la propriété familiale depuis 1993.

?François Bouquier nous dit avoir été atteint par le gel à 90%, les 10% restants sont de très bonne qualité, et ce 2017 sera une année réussie avec un bel équilibre, mais il n'aura pas le panache du 2016. Les ventes en 2018 s'orientent pour les rouges vers les 2013, 2014 et 2015, et les blancs 2016 et 2017. Chaque année, renouvellement de certaines parcelles et changement de matériel, si nécessaire. Chez les Bouquier, nous rappelle-t-il, toujours la même devise : 1 seul vin rouge, 1 seul vin blanc !?



Fidèle à lui-même, ce Pessac-Léognan rouge 2016 est une réussite, développant des tanins mûrs, un vin savoureux, charmeur, à la fois riche et souple, très équilibré, au bouquet intense avec des notes de sous-bois, de groseille et de cerise mûre, de bouche ample.
Beau 2015, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes de mûre et d?humus, bien charnu comme il se doit, de très bonne charpente, aux tanins harmonieux, un vin distingué, ample, de bouche pleine. Le 2014, au nez de violette et de sous-bois, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles et intenses de fruits rouges surmûris, aux tanins amples mais bien fondus, il est très harmonieux. Excellent 2013, savoureux, aux notes de groseille et d?humus, mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d?une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Le 2012 est de jolie couleur soutenue, bien charnu, tout en nuances aromatiques (fruits macérés, épices), de robe foncée, de bouche complexe où dominent la prune, le cuir et les sous-bois, aux tanins doux, avec une finale très persistante. Le 2011, de couleur intense aux reflets noirs, est un vin généreux, avec des arômes de fruits rouges et d'épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant, idéal sur des noisettes d'agneau aux flans de légumes ou un filet de veau en croûte de cèpes. Remarquable 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l?humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d?épices, gras, aux tanins équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution.
Superbe Pessac-Léognan blanc 2018, riche, très floral, très parfumé, d?une longue finale, avec des nuances de pamplemousse et de pain grillé. Remarquable 2016, gras, dense, ample, aux nuances de pomme et de fruits secs, de bouche suave, mêlant finesse et persistance, que vous apprécierez sur des langoustines aux trois saveurs ou une marinière de palourdes au thym. Le 2015, au nez délicat, aux connotations d?agrumes et de fleurs blanches, est tout en élégance. Excellent 2014, aux nuances de fleurs, finement poivré, gras mais nerveux, très bien équilibré, de bouche parfumée et ample.



François et Mayi Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Tél. : 05 56 64 75 37
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison
www.domaine-de-grandmaison.fr


Château DARIUS


Beau Saint-Émilion GC Darius 2010, de belle attaque ronde et charnue, généreux et persistant, aux arômes prononcés de fruits rouges, un vin suave et harmonieux, très séduisant, d'un beau volume en bouche souligné par des tanins fins. Le 2009 est un vin parfumé, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes épicées, aux tanins bien équilibrés, charnu et concentré. Excellent 2007, de bouche savoureuse mais puissante, au nez à dominante de fruits cuits, à ouvrir sur une cuisine légèrement épicée. Le 2006, aux notes de sous-bois et de cassis mûr, de bouche fondue, tout en charme, un vin riche et coloré, d'excellente évolution. Le 2005, tout en bouche, au nez complexe et délicat (cassis mûr, épices), est riche et charnu, de garde. Le 2004 est charpenté, ample, aux tanins fondus, un vin qui se goûte très bien comme le 2002, redégusté cette année, tout en nuances, avec une bouche bien savoureuse et persistante, aux notes réglissées.

Michel et Odette Pommier - GFA Des Pommier

33330 Saint-Laurent-des-Combes
Tél. : 06 24 38 06 83
Email : gfadespommiers@orange.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018

 



Château BALESTARD La TONNELLE


Château HAUT-LAGRANGE


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château PLANTIER ROSE


Château BELLEGRAVE


Clos TRIMOULET


Château JOUVENTE


Château FAUGAS


Domaine de VIAUD


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château VALENTIN


Château CANON-CHAIGNEAU


Château La ROSE SARRON


Château PONTAC-MONPLAISIR


Château LASCOMBES


Château TOULOUZE


Château BOIS CARRÉ


Château des MOINES


Château Le BOURDIEU


Château BOUSCAUT


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Château GRAND-MAISON


Château LAFLEUR du ROY


Château de ROQUEBRUNE


Château VOSELLE


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Clos du PÈLERIN


Château des ARNAUDS


Château BELLES-GRAVES


Château Les GRAVES


Château de La GRENIERE



DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHATEAU DU MASSON


CHAMPAGNE GOSSET


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU TOULOUZE


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CLOS TRIMOULET


DOMAINE PICHARD


DOMAINE GOURON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales